Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 10:11

L'entraîneur du NA Hussein Dey (Ligue 1 de football), Saïd Hammouche, a présenté sa démission

NAHD

 

Saïd Hammouche a pris cette décision après l'élimination de l'équipe en 32es de finale de la Coupe d'Algérie face à l'AS Khroub, a-t-on appris hier auprès du président du club Sang et Or.
«Saïd Hammouche m'a informé de sa décision de quitter la barre technique du club. La reprise des entraînements, prévue mercredi, sera assurée par son adjoint Smaïl Gana en attendant de désigner un nouvel entraîneur», a déclaré à l'APS Ould Zmirli. Le Nasria vient de consommer ainsi son deuxième entraîneur de la saison après Nabil Medjahed qui a démissionné au mois de novembre dernier, au lendemain de la lourde défaite face au MC El- Eulma (4-0) pour le compte de la 8e journée de la Ligue 1. Le NAHD a terminé la phase aller du championnat professionnel de Ligue 1 à la 16e et dernière place au classement avec 8 points au compteur, échouant à enregistrer la moindre victoire. Vendredi, les coéquipiers de Sid- Ahmed Kheddis se sont fait éliminer en 32es de finale de la coupe d'Algérie par l'AS Khroub (1-0). Quant à la présidence du club banlieusard, elle devrait revenir, à partir d’aujourd’hui, à Mourad Lahlou qui va rencontrer Ould Zmirli chez le notaire pour accomplir les procédures administratives d'usage et conclure l'accord qui lui permettra d'officialiser son retour. Mourad Lahlou avait déjà présidé les destinées du club Sang et Or entre 2006 et 2008, succédant au regretté Mohamed Kheddis.
Mourad Lahlou aujourd’hui chez le notaire
Mourad Lahlou, le candidat en puissance pour reprendre la présidence du NA Hussein-Dey (Ligue 1 algérienne de football), a révélé qu'il allait conclure, aujourd’hui, avec l'actuel président, Mahfoud Ould Zmirli, l'accord qui lui permettra d'officialiser son retour à la tête des Sang et Or. «Nous nous sommes donné rendez-vous aujourd’hui chez le notaire pour accomplir les procédures administratives d'usage. Nous avons pratiquement tout conclu, il reste cependant la signature pour rendre mon retour officiel», a indiqué à l'APS Lahlou. Mourad Lahlou avait déjà présidé les destinées du club banlieusard entre 2006 et 2008, succédant au regretté Mohamed Kheddis. Appelé à se prononcer sur l'avenir de l'entraîneur, Saïd Hammouche, Lahlou a préféré ne pas trop s'y étaler, se contentant de dire : «Dès mon installation, je vais me réunir avec Hammouche pour tirer les choses au clair.» Le NAHD a terminé la phase aller du championnat professionnel de Ligue 1 à la 16e et dernière place au classement, avec 8 points, échouant à enregistrer la moindre victoire. Les coéquipiers de Sid-Ahmed Kheddis se sont fait éliminer vendredi en 32es de finale de la Coupe d'Algérie, après leur défaite face à l'AS Khroub (1-0). Par ailleurs, le Nasria a enregistré la venue jusque-là de Chérif Abdeslam (ex-ASO Chlef) et Yacine Hamadou (ex-CS Constantine), alors que Nassim Oussalah, Adlène Pensai, Rabah Hafid et Jimi Bolouse ont été libérés.

Source Le Soir d’Algérie Mahfoud Ould Zmirli.
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires