Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 09:19

Pourquoi Raouraoua a changé de discours

avant-egypte-algerie.jpg  

On ne change pas un objectif tracé lorsqu’il se trouve qu’on possède encore une infime chance de pouvoir le concrétiser.

Mais, c’est ce qu’a fait le président de la Fédération algérienne de football (FAF), M. Mohamed Raouraoua. Le président de la FAF, avait annoncé au mois de juillet dernier, que l’objectif des Verts est de se qualifier à la Coupe d’Afrique 2012 pour garder l’élan de la qualification à cette compétition continentale et tenter de se qualifier au prochain Mondial 2014 prévu au Brésil, selon justement le même contexte, garder la dynamique de qualification dans cette prestigieuse compétition mondiale.

Or, moins de six mois après, le président de la FAF change ou plutôt réduit les objectifs à la seule qualification au prochain Mondial 2014.

C’est d’ailleurs ce qu’il a déclaré, avant-hier, à l’issue de la cérémonie de signature du contrat de sponsoring des Verts avec le directeur général de Wataniya Télécom Algérie- Nedjma, qui s’est déroulée à l’hôtel Mercure d’Alger: «...Le véritable objectif pour nous, reste la qualification des Verts pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil», avait alors déclaré, tout fier, le président de la FAF. Or, ce «véritable» objectif indique qu’il y a bel et bien un «faux». Et celui-ci est justement cette CAN 2012 que Raouraoua vient de décider d’effacer des objectifs des Verts! La preuve de ce revirement avant de tenter d’expliquer la cause principale, c’est que M. Raouraoua avait rompu son silence, on s’en souvient bien, au mois de juillet dernier, avant de s’adresser au site de MBC pour s’exprimer en livrant le scoop «le prochain sélectionneur sera algérien», avait-t-il affirmé.

Ce qui n’était que de la poudre aux yeux d’ailleurs, puisque finalement c’est Saâdane qui a été reconduit avant que le résultat des Verts ne le pousse à «démissionner» Rabah. Mais, dans cette même déclaration au site MBC, le président de la FAF avait déclaré, entre autres: «L’échéance 2012 est facile, on n’a pas besoin d’un étranger pour se qualifier.»

Raouraoua explique pourquoi on garderait un entraîneur algérien pour la CAN par le fait que «que la prochaine échéance, celle de 2012, ne présente pas de difficultés majeures. Ce n’est pas comme une qualification à une Coupe du Monde, c’est beaucoup plus facile que ça. Je veux dire que nous pouvons nous qualifier à la CAN 2012 sans trop de difficultés, même s’il y a le Maroc dans notre groupe. Nous pouvons terminer premiers, ou du moins parmi les meilleurs deuxièmes. A quoi bon donc de ramener un étranger qui va nous coûter une très importante somme d’argent». Le comble, c’est que le président de la FAF remarque, dans le même ordre d’idées, que: «2013 sera encore plus facile pour nous, car on ne jouera que deux matchs en aller et retour. Et l’avantage sera donné à toutes les nations qui seront présentes à la CAN 2012. En d’autres termes, dans ces deux matchs, nous aurons des adversaires très abordables. Donc, je pense que d’ici-là, nous serons capables de nous en sortir avec un entraîneur algérien», avait-il bien précisé.

Or, aujourd’hui, le président de la FAF réduit l’objectif des Verts à une simple qualification au Mondial 2014. Qu’est-ce qui a changé depuis? Simple également: l’Equipe nationale doit jouer deux matchs déterminants contre le Maroc à partir du mois de mars prochain pour tenter de se qualifier à la CAN 2012. Or, les chances des Verts, selon la vision actuelle de Raouraoua et après cette déclaration, sont nulles.

Et le président de la FAF prend ses devants en se cachant, dès aujourd’hui, derrière l’objectif du Mondial 2014. Si les Verts se qualifient à la CAN ce serait tout bénéfice pour le président de la FAF, mais s’ils sont éliminés, Raouraoua aura cet argument de taille pour parer à toute critique: on a déclaré que le véritable objectif est le Mondial 2014. Le président de la FAF déçoit cette fois-ci en minimisant, de la sorte, la capacité des joueurs algériens et de leur coach Benchikha qu’il a pourtant soutenu avant-hier! Déçoit surtout pour n’avoir pas tenu justement le «vrai discours» qu’il fallait.

Source L’Expression Said Mekki

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires