Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 06:07

Bernard Lacombe l’a confirmé hier à Alger

bologhine-ph-salim_Lacombe.jpg

Le conseiller sportif du président de l’Olympique de Lyon, Bernard Lacombe, a confirmé, hier à Alger, que le club rhodanien affrontera l’USM Alger le 4 janvier prochain à Alger. Le lieu du déroulement et l’horaire de cette confrontation restent à déterminer.

Ce match de gala, dont le contrat sera paraphé dans les prochains jours à Lyon, a été organisé par la firme algérienne de communication Proticol Events, à sa tête Badr Eddine Belkacemi. A un mois de cette rencontre internationale amicale, Bernard Lacombe, accompagné de Laurent Arnaud (chargé des relations internationales), a été accueilli à l’aéroport international, Houari Boumediene par Mouldi Aïssaoui (DG de l’USMA), Rebouh Hadad (conseiller à l’USMA) et par Badr Eddine Belkacemi (Proticol Events). Les représentants de l’OL ont pris par la suite la direction de Blida et de Koléa pour visiter les infrastructures sportives de ces deux villes (stades Tchaker et Koléa).

Lacombe et son adjoint, accompagnés de Belkacemi et Hadad, ont visité aussi la pelouse du centre sportif militaire. Cette brève visite, achevée dans l’après-midi au stade de Bologhine, a pour but de préparer la venue de l’OL, prévue le 1er janvier où le club français effectuera un stage bloqué d’une semaine durant la trêve hivernale. Le retour en Hexagone est prévu le 7 janvier pour disputer le lendemain les 32es de finale de la Coupe de France. Lacombe, ancien attaquant de Bordeaux et de l’équipe de France, championne d’Europe en 1984, n’est pas à sa première visite à Alger. En 1982, il a joué contre l’équipe nationale algérienne au stade du 5 Juillet.

Lors de sa visite des infrastructures de la ville des Roses, Bernard Lacombe s’est montré quelque peu sceptique quant à l’état des pelouses de Tchaker et de Koléa, tout en espérant que les choses vont changer et s’améliorer d’ici le jour du match. Le stade du 5 Juillet peut aussi abriter ce rendez-vous international. Les dirigeants de l’USM Alger sont prêts pour accueillir, pour la première fois de leur histoire, un club français d’envergure internationale et au palmarès éloquent, comme nous l’a fait remarquer Rebouh Hadad. Une chose est sûre : l’équipe de Lyon se déplacera à Alger avec toute son ossature en vue de préparer la reprise.

A la question du choix porté sur le club de l’USMA à la place du CRB, comme annoncé précédemment dans nos colonnes, le promoteur de cette rencontre, Bad Eddine Belkacemi (ancien vice-président du CRB) révèle : «J’avoue que j’ai eu des entrevues avec les dirigeants du CRB, dans l’otique d’organiser une rencontre avec l’O Lyon, mais tout est tombé à l’eau. Les regrettables déclarations faites dans la presse spécialisée par un des dirigeants du Chabab de Belouizdad concernant ce projet, m’ont fait changer d’avis ».

Source El Watan Chafik Boukabes

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires