Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 07:16

«Entreprendre au féminin» s’ancre dans les mœurs

Forum-des-femmes-chefs-d-entreprise.jpg

 

Petit à petit, ce qui était il y a encore quelques années une exception, devient un fait quasi routinier dans le paysage économique algérien. Les femmes patrons ont montré des compétences dans la gestion au moins du même niveau que les promoteurs masculins, dans les deux versants du management, de l’audace et le sens du risque d’une part, et la maîtrise de l’acte d’investir de l’autre. Cette dynamique qui injecte une dimension concrète et palpable à l’émancipation de la femme algérienne, n’est assurément pas bien accueillie par tout le monde, mais mérite de ce fait de ne pas s’arrêter en si bon chemin et d’être promue, soutenue, confortée et encouragée pour atteindre le point de non-retour. L’encouragement de la création d’entreprises par des femmes sera au menu du deuxième Forum national des femmes chefs d’entreprises prévu mercredi et jeudi prochains à Annaba, indique l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) dans un communiqué. Organisée par l’ANDI en collaboration avec la wilaya de Annaba, la première journée du forum verra l’exposition d’activités de biens et de services d’entreprises créées par des femmes, précise le communiqué. Lors de la deuxième journée, il est prévu la présentation de communications en plénières et l’organisation de tables rondes portant notamment sur la promotion de l’entreprenariat féminin, ajoute la même source. La rencontre est organisée «suite au succès qu’avait enregistré la première édition tenue au mois de juin 2011, à la demande des participants ainsi que les autorités locales de faire de ce forum un événement récurrent». Tenu en présence de représentants des différents organismes de promotion et de développement de l’investissement et d’un grand nombre de femmes entrepreneurs, le premier Forum a été marqué par la présentation de communications sur, notamment, les avantages et les facilités mis en place pour le développement de l’investissement, les perspectives de promotion de l’investissement féminin et des partenariats. Selon l’ANDI, la wilaya de Annaba est classée 5e à l’échelle nationale en termes de volume des investissements, derrière Alger, Oran, Tizi-Ouzou et Constantine. Le dixième des investissements réalisés dans la wilaya de Annaba est le fait des femmes, indique l’agence. Toutes les rencontres et conclaves allant dans le sens du confortement de l’entreprenariat au féminin sont les bienvenus, l’économie nationale ayant besoin de toutes ses potentialités.

Source Le Jour d’Algérie Yasmine A.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires