Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 05:16

Partenariat entre l'Algérien Benamor et le Français Mecatherm

Nicole-Bricq-contrat-entre-Benamor-et-Mecatherm.jpg  La ministre français du Commerce extérieur Nicole Bricq, lors de la signature du contrat entre Benamor et Mecatherm  

"On produira 150 tonnes de pain par jour à Corso"
La ministre français du Commerce extérieur Nicole Bricq, lors de la signature du contrat entre Benamor et Mecatherm
L'entreprise française spécialisée dans la boulangerie industrielle Mecatherm, a conclu la vente de trois lignes de production industrielle à l'opérateur agro-industriel algérien de premier plan, le Groupe algérien Benamor.
Ce dernier se lance sur le marché algérien de la boulangerie industrielle avec le rachat des Moulins de Corso: la nouvelle usine Corso équipée des lignes de production Mecatherm, sera capable de fournir 150 tonnes de pain (environ 500 baguettes/jour). L'usine est dotée des meilleurs équipements assurant ainsi la qualité du produit et le respect des normes sanitaires.
La mise en opération est prévue au troisième trimestre 2014. Ce projet aspire à répondre au besoin national en pain. Besoin qui reste non totalement couvert par l'offre actuelle. Il s'agit donc d'une solution de complémentarité.
La solution de production industrielle de Mecatherm apporte des réponses sur la disponibilité du pain, son prix, ses qualités organoleptiques et sanitaires, ainsi que sur l'enjeu de professionnalisation des filières du pain.
L'Eriad Corso, avec ce nouvel outil de production Mecatherm, représente «une première sur ce créneau en Algérie». Le partenariat conclu entre Mecatherm et le Groupe Benamor symbolise une coopération réussie entre une PME française tournée vers l'Afrique et un acteur dynamique du secteur privé africain, capable d'accompagner les enjeux socioéconomiques de son pays.
Une solution éprouvée pour professionnaliser les filières du pain grâce à un outil de production industriel reconnu: un enjeu structurant pour le continent africain.
Le pain, aliment de base, représente un enjeu important pour des pays confrontés à une forte croissance démographique, impliquant des problématiques qui n'en sont que plus aigües, dans un contexte de concentration urbaine.
La solution d'industrialisation du pain fait ainsi partie des réflexions actuelles, au plus haut niveau de la vie économique des pays africains, avec un enjeu clé d'investissement dans des filières industrielles solides basées sur des outils de production, pouvant permettre de répondre à une demande croissante.
Cette opération est un nouveau succès pour le Groupe Benamor. Fondé en 1984, le groupe privé agroalimentaire qui s'est spécialisé dans la conserverie alimentaire, la semoule, les pâtes alimentaires et couscous, le développement agricole, a pris l'engagement de fournir des produits de qualité dans chacune de ses activités.
Et il se trouve actuellement dans une phase de croissance très soutenue. Fondée il y a 50 ans, Mecatherm, société française, est le leader international des équipements de boulangerie industrielle, avec 500 lignes de production dans le monde et réalise 80% de son chiffre d'affaires à l'export.
Pour son développement à l'international, la société a toujours bénéficié du soutien déterminant apporté par l'Etat français et de ses services. C'est dans ce cadre-là que Mecatherm participe au déplacement à Alger de la délégation de chefs d'entreprises françaises, conduite par le Medef International.
Source L’Expression Salim Aggar
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires