Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 17:13
Un groupe intergouvernemental se chargera d’identifier les secteurs de collaboration
france-algerie-copie-1 
De retour à Paris, après sa visite de deux jours en Algérie, la ministre française du Commerce extérieur, Mme Nicole Bricq, a plaidé «pour l’instauration d’un dialogue permanent entre les deux pays» pour initier une «nouvelle étape pour les relations commerciales bilatérales».
Elle a ainsi rappelé sa volonté de voir la destination Algérie «devenir une évidence pour les entreprises françaises et que la France attire des investissements algériens, à travers la mise en place d’un cadre de confiance partagée».Dans un communiqué rendu public par son département, la ministre, rappelant que la France est le premier fournisseur et investisseur, hors hydrocarbures, en Algérie, à travers les entreprises françaises, a affirmé que ces dernières «doivent être à l’écoute des besoins et attentes de leurs clients et partenaires algériens, et rester mobilisées pour préserver et conquérir de nouveaux marchés». Selon elle, l’Algérie «est une terre d’investissements, d’échanges, de croissance et de partenariats durables et solides». «La Méditerranée de projets, que le président de la République François Hollande appelle de ses vœux, doit notamment prendre forme à partir des échanges commerciaux entre nos deux pays», a recommandé la ministre. Lors de son séjour en Algérie, Mme Bricq a eu à s’entretenir avec Mustapha Benbada, ministre du Commerce, ainsi qu’avec Cherif Rahmani, ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement. Les discussions avaient porté sur des objectifs de développement et de renforcement des échanges commerciaux entre les deux pays. Ces objectifs consistent notamment «à instaurer un dialogue permanent entre Paris et Alger sur les sujets commerciaux, par l’intermédiaire d’un groupe de liaison intergouvernemental qui identifiera notamment les secteurs stratégiques de collaboration, à l’image de l’agroalimentaire, déjà bien identifié». Ils portent aussi sur «les coopérations techniques à initier pour y parvenir et les projets concrets à mettre en œuvre». A ce propos, les deux parties, algérienne et Française, se sont mises d’accord pour l’organisation d’«un forum d’entreprises franco-algérien en 2013, qui portera essentiellement sur les PME, afin d’encourager les courants d’affaires et les relations directes entre secteurs privés». Il a été également décidé de «favoriser la co-localisation des activités économiques entre la France et l’Algérie, afin que les projets d’investissements soient profitables aux deux économies en termes d’emplois». Il faut rappeler que la venue de Mme Bricq en Algérie a pour but la préparation du volet économique de la prochaine visite du président François Hollande à Alger, prévue d’ici la fin de l’année. La ministre française du Commerce extérieur, qui était accompagnée de dirigeants de PME mettant en œuvre des projets sur place, a aussi rencontré les communautés d’affaires des deux pays, de même que des étudiants algériens dans le domaine du commerce.    
Source La Tribune Badiâa Amarni
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires