Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 05:19

Une entreprise algérienne exporte son produit vers la France

gazon-synthetique-pour-terrain-de-football-138486.jpg

 

L’entreprise privée IRS-Derriche implantée à Boumerdès, spécialisée dans la fabrication du gazon synthétique s’inscrit dans l’album des grandes firmes nationales, voire africaines dans le domaine du gazon synthétique. Les dernières innovations des produits fabriqués à l’usine de Boumerdès «le kit gazon» sont prêts pour être commercialisées en Europe plus particulièrement en France. Ce produit «made in Algeria» est une innovation de la gamme de l’entreprise Derriche pour la décoration. Laquelle est destinée surtout aux jardins, piscines et balcons, comme a tenu à le préciser le chef de l’entreprise Hacène Derriche. 

Bernard Delon, responsable commercial de l’entreprise Plantes-Fleurs- distribution (PFD) a indiqué «nous distribuerons ce produit dans un premier temps aux grandes surfaces françaises en attendant de commander d’autres produits pour l’aménagement des aires de jeux». Il a ajouté que «ce produit est très prisé en France». Le choix porté sur le produit de l’entreprise algérienne Derriche se justifie par la bonne qualité de ses produits. Dans cette optique, il précisa :«C’est à partir de plusieurs tests avec d’autres fournisseurs que nous avons opté pour le produit algerien de IRS-Derriche qui est de meilleure qualité et de meilleur prix». Bernard Delon a rassuré que le produit fabriqué à Boumerdès est de loin l’un des meilleurs qui existe dans le bassin méditerranéen, nous confie-t-il. Lequel ambitionne d’arracher l’exclusivité de la distribution du gazon algérien en France et en Europe. Hacene Deriche a indiqué que son entreprise exporte son savoir-faire aussi vers d’autres pays africains. Il a déclaré qu’a la fin du mois, son entreprise exportera du gazon synthétique « Tartan » de dernière génération vers le Tchad où il dotera un terrain de football avec un produit et une main-d’œuvre 100% algériens. Il compte également faire connaître son Label aux autres pays, notamment de la Méditerranée et de l’Europe. Dans son intervention devant quelques journalistes il a évoqué les différentes phases d’extension de son usine de production de Boumerdès. Dans ce contexte il dira :«La demande croissante nationale et internationale a privilégié et incité la société à produire son propre gazon synthétique sur le sol algérien. C’est à l’issue de plusieurs années d’activités que naît l’unité de production Synthetic Grass Factory». Laquelle, selon lui, produit environ 1 250 000 m² par an. Intervenant, le wali n’a pas manqué de féliciter l’entreprise IRS-Derriche pour cette première opération d’exportation d’un produit algérien vers un pays européen. Il a encouragé d’autres entreprises à se manifester pour des opérations d’exportation qui honorent notre économie et apportent une plus- value à l’économie du pays. 

Notre interlocuteur n’a pas manqué de signaler que pas moins de 160 terrains de football à travers le territoire national ont été réalisés par son entreprise concernant la pose et le revêtement de pistes d’athlétisme et plus d’un million de mètres carrés de gazon synthétique ont été posés.

Source Le Jour d’Algérie A. Kichni

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

Le Pèlerin 18/10/2014 16:07

Bonjour Larbi
Je suis désolé, je ne les ai pas en ma possession
Posez la question à un club de football ou cherchez sur Google
C e n'est pas très courant d'autant plus que pour un terrain de football .....Avec les abords cela fait 7 ou 8000 mètres carres
Désolé
Cordialement,
Le Pèlerin

larbi djaafra 18/10/2014 15:51

les tarif pour une minimes surface qui dépasse pas les 10 mètres carrée