Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:49

Le NA Hussein Dey, qui a été rétrogradé la saison dernière en Ligue 2, compte bien revenir au plus vite en Ligue1.

snella1.jpg Jean Snella ex entraineur du NAHD

 

C’est le défi que compte relever le staff technique et à sa tête le coach du club, Mejdi Kourdi, ainsi que les joueurs dont l’inamovible meneur de jeu, Smaïl Gana. En dépit des problèmes financiers dont souffre l’équipe, les joueurs se déclarent patients quant à recevoir leurs dus d’autant qu’ils viennent d’avoir la promesse de toucher 3 milliards de centimes de la part de l’APC (1 milliard pour les jeunes, 1 milliard pour les séniors et 1 milliard pour les autres disciplines) en plus de l’argent promis par la direction de la jeunesse et des sports (DJS). Au titre de la mise en forme, le staff et les joueurs ont effectué une très longue préparation d’intersaison d’un mois et demi. De plus, et en pleine période du mois de Ramadhan, les Sang et Or n’ont pas lésiné sur les efforts en disputant huit matchs amicaux pour parfaire les automatismes et les aspects aussi bien techniques que tactiques. Ce qui fait dire au coach Kourdi: «L’équipe type est prête à 90% et il ne reste plus qu’un ou deux postes sur lesquels il y a une petite hésitation».
Mais, le coach nahdiste rassure, en ajoutant qu’il «est entièrement satisfait de la réaction de ses joueurs durant la préparation et surtout la détermination qui les caractérise». Un avis partagé par le défenseur Khelili qui souligne: «Nous avons effectué une bonne préparation, notamment durant la seconde phase avec des bons résultats face à des clubs d’envergure tels le CR Belouizdad et l’USM El Harrach, sans oublier l’USM Blida aussi. C’était important d’avoir un bon volume de jeu avant d’entamer la compétition. En tout cas, conclut Khelili, nous avons un bon groupe et j’espère que l’entente actuelle règnera tout au long de la saison au sein du groupe».
Ainsi, et après cette longue préparation, le coach Kourdi a donné cinq jours de repos à ses joueurs avant de reprendre les entraînements après les fêtes de l’Aïd. Les joueurs se sont donné à fond durant ce mois et demi d’intenses préparations et c’est la raison pour laquelle le coach des Sang et Or a diminué la cadence et la charge de travail de ses poulains afin d’être prêts pour leur prochain déplacement, ce week-end, à Merouana.
Il doivent, en effet, disputer leur premier match de la première saison professionnelle de Ligue2 avec, bien évidemment, l’objectif de revenir au plus vite en Ligue1.
La composante de l’équipe qui avoisine les 23 ans, augure d’un bel avenir pour cette équipe jeune où la fougue et la volonté affichées sont à même de donner des résultats bien positifs.

Said MEKKI

Source El Watan K. Smail

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires