Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 00:18

Algérie - Alger, 07h 40

Une foule nombreuse a observé l’éclipse

eclipsesoleil.jpg

 

C’est au siège du Craag à Bouzaréah que jeunes astronomes amateurs, associations d’astronomie ou autres curieux se sont donné rendez-vous pour l’événement de l’année et des quelques années à venir, puisque la prochaine éclipse partielle n’est prévue qu’en 2013. Pour la totale, il faudra attendre 2027 !

Elle a débuté à 7h 40 pour prendre fin à 10h 10. Le phénomène a atteint son maximum à 8h 52, avec un taux d’observation de 56,3%. Professionnels du Craag, amateurs d’astronomie, journalistes et autres visiteurs étaient tous au rendez-vous ce matin au siège du Craag, à Bouzaréah pour avoir droit à une bonne observation de cette éclipse. Selon le président de l’Association algérienne des jeunes astronomes amateurs (Aajaa), le Dr Lassoued Réda l’objectif de l’organisation de cet espace d’observation en collaboration avec le Craag est de procurer un cadre organisé avec les moyens nécessaires et adéquats. Il s’agit aussi de donner des consignes de sécurité et de faire correctement l’observation. Pour les amateurs d’astronomie, nombreux faut-il le souligner, cet événement est une occasion providentielle à ne pas rater. En effet, plusieurs associations, clubs et ligues activant dans le domaine de l’astronomie sont venus de plusieurs wilayas observer cette éclipse partielle dans un milieu professionnel. Venus de la wilaya de Bouira, Djillali Khalef, membre du club amateur astronomique de M’chedallah, affirme que c’est la première fois que les membres du club assistent à un tel événement au Craag.

Cela, ajoute-t-il, ne peut qu’encourager, motiver et informer davantage le club créé en 2009 seulement. C’est aussi le cas des amateurs d’astronomie membres de l’association scientifique astronomique de la wilaya d’Alger. Saber, membre de cette association, affirme être enchanté d’observer cette éclipse, ce qui n’est pourtant pas nouveau pour lui. Rencontré sur les lieux, Yelles Abdelkrim, directeur général du Craag, précise qu’un phénomène de conjonction est observé à chaque début d’un mois lunaire. D’ailleurs, cette éclipse partielle coïncide avec le mois de safar. «Nous travaillons à titre d’intéressement à ce phénomène, car tout est régi de manière minutieuse», ajoute-t-il sur une terrasse archicomble. Aussi des espaces d’observation ont été organisés dans d’autres wilayas du pays, notamment celle couvertes par l’Aajaa. Il s’agit, entre autres, de la wilaya de Médéa, Ténès, El-Oued et Oum El-Bouaghi. Il est à noter, toutefois, que si les mesures de sécurité ont été respectées par certains citoyens, d’autres rencontrés dans la rue ont préféré, par méconnaissance ou imprudence, observer l’éclipse à l’œil nu ou à l’aide de certains outils déconseillés. Pourtant, des campagnes de sensibilisation ont été menées par l’Aajaa et par nombre d’associations au niveau local, afin de prévenir justement ce genre de comportements dangereux.

Les prochains rendez-vous

La prochaine éclipse totale qui touchera l’Algérie aura lieu le 2 août 2027. Le Craag qui a donné cette information précise que deux autres éclipses solaires partielles se produiront respectivement le 3 août 2013 et le 1er juin 2030.

Source Infosoir

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires