Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:39

15 milliards de dollars sur le tapis

logement promotionnel

Rares dans le monde, les pays qui accordent une aussi consistante enveloppe financière pour le logement.

15 milliards de dollars! Voilà un chiffre qui donne le vertige en ces temps de crise financière mondiale.
Pour donner un logis décent à ses citoyens l'Algérie casse sa tirelire. Au projet des 300.000 logements qu'elle compte réaliser, elle dégage une enveloppe financière de 15 milliards de dollars. En effet, «près de 1200 milliards de dinars (soit 15 milliards de dollars) seront engagés par les banques publiques pour financer la réalisation de 300.000 logements, notamment de type location-vente et promotionnel public (LPP)», a indiqué, hier, le P-DG du Crédit populaire d'Algérie (CPA), Mohamed Djellab. Pour ce faire, une convention de financement pour réaliser les projets de logements promotionnels publics a été signée par le CPA au nom de l'ensemble des banques publiques et l'Entreprise nationale de promotion immobilière (Enpi). Désigné comme chef de file des banques publiques, le CPA à travers cette convention, financera les projets de l'Enpi qui vise à réaliser plus de 150.000 logements de type LPP. Cette convention s'ajoute ainsi à une autre signée fin mois d'avril dernier pour financer la réalisation de 100.000 logements publics de type location-vente par les banques publiques sur les 150.000 logements que l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (Aadl) compte réaliser en 2013 et 2014.
Ainsi à travers ces deux conventions, le montant global du financement consenti par les banques publiques avoisine les 1200 milliards de dinars, soit près de 15 milliards de dollars.
Pour le P-DG du CPA, il s'agit de «la plus grosse opération de financement par concours bancaire dans l'histoire de l'Algérie, et l'une des plus importantes opérations au niveau mondial».
Cette «énorme» opération représente une mutation très importante» pour le secteur de l'habitat qui couvre désormais la grande part du coût de ses projets par le financement bancaire et non pas par le recours direct au Trésor public, a-t-il souligné lors de la cérémonie de la signature.
Quelle est cette société qui ne serait pas tentée par un pareil marché? Par ce budget colossal, l'Algérie s'adjuge véritablement le qualificatif d'un eldorado financier. A ne pas en douter, il faut s'attendre à une ruée des entreprises américaines, européennes et asiatiques pour avoir leur part du gâteau. Mais l'Algérie réussira-t-elle cette fois-ci le pari de la formation de ses ressources humaines dans les métiers du bâtiment? Il y va de son avenir.
Le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune, a considéré que «l'Algérie vient, grâce à ces conventions, de franchir une étape extrêmement importante dans la reconversion de l'économie nationale». Cette transition du financement budgétaire vers le financement bancaire vise essentiellement à garantir la continuité des projets publics et aller vers une économie marchande, selon le ministre. «Ces conventions qui couronnent quatre mois de concertations et de négociations, ont pour but de changer le modèle du financement de logements en impliquant davantage les banques publiques à cette opération», a déclaré M.Tebboune.
Après la signature de ces conventions de financement et l'attribution des assiettes foncières nécessaires, «toutes les conditions sont réunies pour le lancement des projets de logements que le citoyen attend avec beaucoup d'espoir», a-t-il poursuivi. Dans quelques semaines, l'Enpi entamera les projets de réalisation de logements LPP qui seront réservés à la classe moyenne dont le revenu mensuel ne lui permet pas de bénéficier ni du logement social ni du logements Aadl.
Le CPA a été désigné par le gouvernement comme coordinateur et interlocuteur unique au nom de l'ensemble des banques publiques afin de mettre leurs surplus au profit des projets publics dans le secteur de l'habitat..
15 milliards de dollars! Est-ce que cet argent échappera aux corrompus et aux rapaces politico-financiers?
Ainsi posée, la question est parfaitement honnête...

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires