Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 23:08

Algérie - Sortie de promotions à l’académie interarmes de Cherchell - L’ultimatum de l’ANP au GSPC

palais bouteflika

 

L’état est décidé d’en finir avec le terrorisme et de mettre tous les moyens pour y parvenir. Tout en gardant la porte ouverte à la repentance, l’avertissement réitéré hier par le chef d’état-major sonne comme un ultimatum aux groupuscules armés.

Le président de la République, chef suprême des armées et ministre de la Défense nationale, a présidé, hier à Cherchell la sortie de promotions d’officiers à l’Académie interarmes. Le chef de l’état etait accompagné du ministre délégué à la Défense et du chef d’état-major, ainsi que de nombreux membres du gouvernement.

On notera également la présence du DGSN par intérim, Abdelaziz Affani, du directeur des douanes, Mohamed Abdou Bouderbala, ainsi que Nacer Bouteflika, le frère du Président. En revanche, l’on notera l’absence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et du vice-Premier ministre, Noureddine Yazid Zerhouni.
La cérémonie de sortie de promotions dédiée cette année au chahid Achi Ammar, a été notamment marquée par les exhibitions des sports de combat, ainsi que les sauts des parachutistes et la simulation d’une intervention en mer des équipes de plongeurs, aidés par des hélicoptères et des vedettes, sur des bateaux suspects. Après la cérémonie, le chef de l’état s’est dirigé au champ de tir de l’Académie où il a eu un aperçu sur des exercices tactiques, ainsi qu’une cérémonie de fantasia.

La sortie de promotion de cette année a été surtout marquée par le discours prononcé par le chef d’état-major, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, qui a menacé d’accentuer la lutte antiterroriste et d’utiliser des moyens jamais utilisés jusque-là.
à l’adresse des “groupuscules” encore en activité, il dira qu’ils n’ont pas d’autre choix que la réconciliation nationale, sinon ils seront combattus sans relâche dans le respect des lois.

Tout en se réjouissant de “l’épuration de notre pays du phénomène terroriste”, Gaïd Salah a tenu à préciser que cela est le résultat d’un travail concerté avec tous les corps de sécurité, en vue de concrétiser la stratégie globale de lutte antiterroriste.
Cette dernière a été adaptée aux réalités du terrain, ce qui a permis de resserrer davantage l’étau sur les “groupuscules” terroristes au point où, dira-t-il, ces derniers sont limités à des actes de banditisme et à tous genres de trafic. L’aboutissement de cette lutte devrait permettre, selon lui, au pays de se consacrer pleinement et sereinement à son développement. Les missions de l’ANP ne s’arrêtent pas à la seule lutte antiterroriste. Il citera son rôle dans les catastrophes majeures, mais aussi celui de l’élimination de millions de mines héritées de l’époque coloniale.
Par ailleurs, il se félicitera de la première année d’expérience de l’École des cadets de la nation d’Oran. Cette expérience a été, selon lui, largement appréciée, d’autant plus que la première année a été couronnée de résultats très encourageants (des moyennes dépassant les 18/20). “C’est une élite capable d’alimenter les rangs de l’ANP”, dira-t-il.

Source Liberté Azzeddine Bensouiah

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires