Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 12:11

Algérie - 7e Salon international de l’agriculture d’Alger : 200 exposants attendus (Expovet)

filiere lait algerie

La 7e édition du Salon international de l’agriculture ’’Agroexpo’’, prévue du 21 au 24 novembre à Alger va drainer quelques 200 exposants avec une participation étrangère de 18 pays, ont indiqué mardi les organisateurs.
Cette manifestation professionnelle se tient "dans la continuité de la consolidation de la politique du Renouveau agricole et rural", mise en œuvre en 2008, souligne un des organisateurs, Amine Bensemane lors d’un point de presse. L’édition 2011 d’Agroexpo ’’ va accueillir le Maroc comme invité d’honneur’’, qui sera représenté par 30 exposants, a-t-il souligné.
Une délégation marocaine de 150 professionnels dans la filière agricole, conduite par le ministre marocain de l’Agriculture, Aziz Akhennouch, prendra part à un Forum algéro-marocain prévu en marge du salon, selon M. Bensemane. L’édition de cette année "va mettre l’accent sur le développement du partenariat intermaghrébin, les pays de la région ayant des enjeux communs", a souligné M. Bensemmane.
Le salon réserve aussi un pavillon à la participation espagnole, qui va drainer 10 exposants. Les autres participants viendront notamment de Russie, de France, d’Italie, de Chypre, d’Argentine, du Pérou, du Brésil, de Chine, de Tunisie et d’Egypte. Pour les organisateurs, ce salon "devient de plus en plus attractif" eu égard à la politique du Renouveau agricole et rural, "qui commence à donner des résultats palpables sur le terrain"
" Agroexpo " sera, de ce fait, "une occasion pour vulgariser les grands chantiers de modernisation de l’agriculture algérienne" à la faveur des mesures incitatives visant l’intensification de la production, la régulation du marché des produits agricoles, l’organisation de l’interprofession, la réalisation de programmes de recherche et développement, la formation des acteurs du secteur et la résolution du problème du foncier agricole.
Le directeur de la promotion et de la coopération au niveau de la Safex, Mouloud Slimani, a estimé, de son côté, que cette manifestation est un forum de débat où se réunissent les experts et les professionnels autour de la promotion de l’économie nationale.
C’est une occasion également de promouvoir l’exportation des produits agricoles algériens, a-t-il ajouté.
En parallèle à l’exposition d’équipement de production, de machinisme et de services agricoles, des forums et conférences débat seront animés par des experts nationaux et étrangers.
Un forum sur la filière fruits et légumes est programmé pour le deuxième jour du salon durant lequel les professionnels vont mettre l’accent sur les perspectives de développement de cette filière. Pour répondre au défi de la modernisation de l’agriculture et l’amélioration des rendements, le salon Agroexpo a maintenu le Forum professionnel de la santé et de la nutrition végétale (Phytoferti).
Ce forum débattra de la maîtrise des itinéraires techniques de production dans la filière céréales en vue de répondre aux enjeux de la sécurité alimentaire. Les problèmes de la filière oléicole en Algérie liés notamment au traitement phytosanitaire, à la qualité, à la certification et labellisation, seront débattus lors d’un forum dédié à l’oléiculture.
L’irrigation n’est pas en reste, puisque le salon prévoit un Forum de l’eau et l’agriculture pour débattre de la problématique de l’optimisation de l’utilisation de l’eau dans l’agriculture. "

Source APS

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires