Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 05:28

Algérie - El-Tarf - La cathédrale d’El-Kala restaurée

Algerie-Cathedrale-El-Kala.jpg

 

Cette cathédrale se trouve dans un état de dégradation avancée, a indiqué, hier, samedi, Mme Houria Haroun, responsable de la direction de la Culture de la wilaya.

Pour mener à bien cette opération de restauration, une enveloppe financière de 70 millions de dinars a été débloquée, selon la première responsable de la culture au niveau de la wilaya d’El-Tarf. Construite durant la période coloniale, au début du XIXe siècle, la cathédrale d’El-Kala, située au centre de cette ville côtière qui surplombe le port de pêche, avait été classée en 1930, puis en 1967, monument historique. Après avoir été utilisé durant les années 1980 en tant que théâtre communal et comme lieu de diverses manifestations culturelles, ce monument a été laissé à l’abandon.
Sa toiture en tuile rouge a été en partie emportée par le vent ou arrachée par des personnes malintentionnées, ses vitraux aux couleurs chatoyantes ont été brisés, tandis que les murs et l’armature de la bâtisse ont été mis à mal par les ans et le manque d’entretien. Mme Houria Haroun, directrice de la culture par intérim, a affirmé qu’une consultation sera prochainement lancée pour sélectionner des bureaux d’études spécialisés dans la restauration de tels monuments, «en veillant à ce que la réhabilitation de la cathédrale se fasse au moyen de matériaux authentiques pour la sauvegarde de ce patrimoine immobilier majeur».
Faisant part d’une opération similaire pour la restauration du musée Marsa El-Kharaz (port aux breloques) qui se trouve sur la presqu’île, faisant face à cette cathédrale, la responsable de la direction de la culture de la wilaya d'El-Tarf s’est attardée sur les vestiges historiques, témoin du passé prestigieux de cette région, et dont plusieurs peuvent faire l’objet de réhabilitation tels le Fort-moulin, datant de l’époque Romaine ou Ksar Lalla Fatma, érigé durant cette même période dans la commune frontalière d’El-Ayoun.
Le territoire de la wilaya d’El-Tarf, a encore rappelé cette responsable, est parsemé de sites archéologiques et historiques de grande valeur. Elle a cité les menhirs et les dolmens de Cap Segleb, dans la commune de Souarakh, les grottes portant des gravures rupestres néolithiques de Roum el-Souk, les anciens comptoirs commerciaux à l’exemple du Bastion de France qui se trouve à la vieille Calle dans la commune d’El-Kala, et l’ancien port de la plage Messida qui date aussi de l’époque romaine.
A l’occasion de la célébration du 56e anniversaire du déclenchement de la Révolution, de nombreuses actions ont été décidées pour la réhabilitation des monuments historiques. Par ailleurs, il faut rappeler que plusieurs autres opérations de réhabilitation ont été engagées ces derniers mois.
Parmi les actions retenues dans ce cadre, l’aménagement et la réhabilitation du centre de torture et de détention de Bordj Nem à Dréan, où seront également érigés des stèles et des monuments commémoratifs à la gloire des martyrs de la révolution.

Source Infosoir

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires