Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 07:31

Algérie - Les initiateurs de la marche du 12 février bravent l’interdit rappelé par Ould Kablia,Le bras de fer engagé

marche sur alger

 

La Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) regroupant la LADDH, le SATEF, le CLA, le SNAPAP, les sections CNES, des partis politiques tels que le RCD, le MDS, le CCDR, le PLJ, le PLD et le PST, des personnalités comme Me Ali Yahia Abdenour, Abdelaziz Rahabi, Ali Rachedi Abdesselem et des associations de la société civile (étudiants, jeunes, femmes) a engagé un véritable bras de fer avec le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, autour de la marche programmée pour le 12 février prochain à Alger.

Les initiateurs de la marche ont maintenu leur action malgré les mises en garde du ministre de l’Intérieur. Selon Rachid Maalaoui, le président du syndicat SNAPAP, l’un des initiateurs de cette manifestation, la marche sera «maintenue» quelle que soit la décision des autorités.

Le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, a indiqué hier que les marches étaient interdites à Alger. Selon lui, le refus n’est pas seulement signifié à l’opposition : «Si un parti de l’alliance présidentielle envisage demain d’organiser une marche à Alger, je peux vous dire en tant que ministre de l’Intérieur, qu’elle sera interdite» a-t-il affirmé sur les colonnes de Liberté.

Le ministre a expliqué que l’interdiction des marches était justifiée par des raisons de sécurité : «Alger est une ville de trois millions d’habitants. Il y a des problèmes qui peuvent ne pas être pris en compte par les organisateurs des marches», a-t-il assuré.

Les manifestations de rue sont interdites à Alger depuis le 14 juin 2001 quand une marche des Aarouch avait tourné à l’émeute faisant huit morts et des centaines de blessés. Mais selon Me Bouchachi, le président de la LADDH, une demande d’autorisation sera «introduite» aujourd’hui auprès des services de la wilaya.

Cette démarche n’est qu’une formalité pour démontrer que les initiateurs «agissent dans la légalité», a t-il ajouté. Au cours de la dernière réunion organisée vendredi dernier entre les membres de la Coordination, de nombreux intervenants avaient insisté pour la présentation d’une seule revendication, le départ du régime.

Le comité technique qui s’est réuni samedi dernier a annoncé que la marche nationale pacifique à laquelle elle a appelé pour le samedi 12 février à Alger aura lieu de la place du 1er-Mai vers la place des Martyrs, à partir de 11 h.

La Coordination appelle le peuple algérien, les partis politiques, les syndicats et les associations de la société civile à s’inscrire dans la dynamique pour le changement et la démocratie, la levée de l’état d’urgence, la libération des émeutiers, une Algérie démocratique et sociale, l’ouverture des champs politique et médiatique.

Source Le jeune indépendant Mahmoud Tadjer

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

sala 07/02/2011 21:22



Je pense sincèrement que cette marche est contre-productive, particulièrement sur le plan sécuritaire! La wilaya d'Alger a bien fait de la substituer par un rassemblement au
niveau de la salle blanche de la coupole qui peut contenir jusqu'à 10 mille personnes! S'entêter à exprimer le contraire c'est faire le lit des terroristes! Il faut que tout le monde sache que
pendant des années du terrorisme, certains de ses "donneurs" de leçon ont fuit le Bled!


Assez de mensonge, l'Algérie a fait la plus grande révolution populaire! au moment ou les autres ont profité de cela pour avoir leur "indépendance" ! Pendant notre souffrance ils ont profité pour
"s'accaparer" des projets de l'UE, D'autres ont resté en spectateurs! Aujourd'hui après leur "révoltes" ils veulent nous donner des "conseils" fakou: Qu'ils s'en sortent d
abord!



Le Pèlerin 08/02/2011 05:49



Bonjour Sala…


Tout le monde souhaite le bonheur des gens, du moins ai-je la naïveté de le croire…


Je pense que tout cela a au moins un avantage, celui de favoriser la réflexion…Allons je ne vais pas me disputer avec toi…Je
préfère en discuter…un jour, car écrire sur le sujet serait trop long et le sujet devient « touchy ».


D e plus l’écrit radicalise les points de vues et ouvre la porte à des malentendus


Depuis cinq ans que j’ai ouvert ce blog, je ne pense pas avoir changé de langage


Je sais combien fut difficile la période noire que vous avez passée…


Je vous souhaite le meilleur, avec ou sans révolution…Mais les tenants du pouvoir n’accepteront pas un changement dans la
douceur…La vache à lait est trop belle


Je te souhaite une bonne journée mon cher Sala


Cordialement,


Le Pèlerin



Bolan 02/02/2011 19:56



oui MOAHAMED bouteflika a fait boukou , oui plus de coruption,plus de corupteurs,plus de misere,plus de chomage, personellemenet je  travail,non MOH la majorité ne veu pas de BOUTEF, 
dictateur  parrain d une mafia,la recette du pays est pleine est vous etes au chomage, la vie chere, d autre qui risque leur vie  en s exilant  vers dautre  pays,voila ce que
vous ne voyez pas, regardez audela de votre bout du nez MR,vous parlez du FFS et du RCD ,mais vous ne voyez pas le sahara vendu par votre  BOUTEFLIKA ce systeme changera que vous le vouliez
ou pas, oui mr partisant de boutef votre tour viendra.


 


 


 



Le Pèlerin 03/02/2011 10:39



Bonjour Bolan


Malgré la situation présente, vous êtes optimiste et c'est une très bonne chose


Sachez que seuls les optimistes réussissent


Aussi, je ne vous souhaite pas de réussir car je sais que vous réussirez


Cordialement,


Le Pèlerin


 



mohamed 02/02/2011 04:52



je ne suit pas d'accord , la majorité du puple algerien aime beaucoup notre president BOUTFLIKA , il a fait beaucoup pour notre payé, demandé vous ou été l'Algerie ca fait 10 ans, esque vous
avait oublier 10 ans de violance, moi je dit que dieux merci en a un president comme boutflika, et je vous s'assure que les partie comme FFS, RCD et les autres cherche juste a desiquelibré notre
nation pour le bien de la france.
Boutfilka été ministre de l'extérieur a L'AGE DE 26 ANS a  l'époque de BOUMEDIENNE .
alors je veut dit faite trés attention moi je connait beaucoup de gent qui on voté BOUTFLIKA.
et si vous parlé du chomage, on n'est touts des chaumeur mais au moin il faut étre un peut intéligent.
Vive boutflika et vive l'algerie



Le Pèlerin 02/02/2011 11:24



Bonjour Mohamed


Mais oui Bouteflika a été u homme brillant


Je me souviens de lui et j'ai été l'un de ses supporters


Mais ensuite la maladie l'a gagné et il a perdu de son aura...


Ne me dites pas qu'économiquement parlant avec tous les  sous que possède l'Algérie vous ne pourriez pas faire
mieux


Je suis né en Algérie, je connais son potentiel


Sur les six dernières années j'y ai passé plus de deux mois par an en moyenne


J'ai participé à bien des campagnes électorales en Algérie


Ne me dites pas que tout est parfait en Algérie loin s'en faut


Bouteflika est maintenant prisonnier de son entourage


Il n'a pas fait confiance aux jeunes


Il a filé des contrats aux étrangers sans récupérer de savoir faire


Il n'a pas inculqué aux algériens les notions de civisme, ...le football mis à part ... !!!!


L'éducation est loin d'être le premier budget de la nation


L'économie est gérée à l'emporte pièce


Les économistes raisonnent au premier degré sans penser aux conséquences secondaires de leurs actes


il n'y a qu'à voir Ouyahia...à priori brillant


il regorge d'argent avec 180 milliards de réserves de change


...Non l'argent ne fait pas tout


il faut inculquer aux algériens un état d'esprit différent et certainement différent du votre


c'est avec cet état d'esprit que l'Algérie périclitera si rien n'est fait pour rénover les consciences


Ajoutez à cela une administration omniprésente qui décourage les meilleures volontés


Et vous appelez cela bien gérer un pays….!!!!


A cette allure vous n'irez pas loin


Chez certains sans la moindre goutte de pétrole ou de gaz il ne leur a fallu moitié moins de temps pour devenir des pays
économiquement solide


Sans sursaut vous êtes un pays perdu


Je vous souhaite de vous ressaisir...


Cordialement,


Le Pèlerin