Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 05:48

Algérie - Après le départ de Benchikha - Halilhodzic futur sélectionneur?

Vahid-Halilhodzic.jpg

 

La terrible débâcle vécue le 4 de ce mois à Marrakech par l’EN apporte, aujourd’hui, une réponse cinglante aux multiples appréhensions apparues au lendemain du dernier Mondial.

Bien avant le déroulement du match retour Maroc-Algérie, qui s´est déroulé samedi dernier à Marrakech, et qui s´est finalement achevé sur une très large victoire au score des Lions de l´Atlas, la presse sportive algérienne avait déjà le nom de l´entraîneur bosniaque Vahid Halilhodzic, comme possible futur coach des Verts.
L´évocation à Marrakech du nom de l´ex- sélectionneur des Eléphants de Côte d´Ivoire, avait d´ailleurs, beaucoup contrarié et surtout surpris le désormais ex- patron technique de l´EN, en l´occurrence Abdelhak Benchikha.
Aurait-on alors décidé du côté de la Fédération algérienne de football de prendre les devants, avant même d´attendre le déroulement de la manche retour Maroc-Algérie, et prendre contact avec un technicien étranger? Difficile de le savoir, mais le fait que le nom de l´entraîneur Vahid Halilhodzic ait été évoqué de la sorte, alors que les Verts s´apprêtaient à jouer un match très important face aux Lions de l´Atlas, n´est nullement dû au hasard. Beaucoup d´Algériens savaient que l´entraîneur Abdelhak Benchikha pouvait, à tout moment, rendre le tablier, d´autant plus que depuis sa prise en main de l´EN, il faisait face, de manière permanente, à une pression qui n´avait rien à voir avec celle qu´il avait connue auparavant.
Certes, il y a eu le 27 mars dernier à Annaba, cette première courte mais très précieuse victoire des Verts, aux dépens des Lions de l´Atlas. Cela avait d´ailleurs, permis à Benchikha et aux joueurs de l´EN d´entrevoir de nouveau la qualification à la CAN 2012, notamment après avoir connu auparavant deux très sérieux revers, sanctionnés une première fois à Blida par un match nul face à la Tanzanie (1-1), suivi d´une défaite sans gloire à Bangui contre les Fauves de la République de Centrafrique (2-0). Il faut rappeler aussi, qu´au lendemain de la terrible et première sérieuse déroute subie par les Verts à Bangui, quelque chose de très important venait de se produire au sein de l´EN. Et déjà, à l´époque, l´intronisation presque en catimini à la tête des Fennecs de l´entraîneur Abdelhak Benchikha, n´avait nullement fait l´unanimité. Certes, Benchikha avait largement fait ses preuves au CRB et au Club Africain, avant de se voir confier le poste d´entraîneur en chef de l´EN espoirs. Mais était-il réellement ce technicien capable d´insuffler un nouveau souffle à des Verts de plus en plus au bord de la rupture? La terrible débâcle vécue le 4 de ce mois à Marrakech par l´EN, apporte, aujourd´hui, une réponse cinglante aux multiples appréhensions apparues au lendemain du dernier Mondial auquel avaient pris part les Fennecs. La question récurrente concernant le recrutement du technicien étranger de renom comme sélectionneur des Verts, est finalement, une fois de plus, d´actualité. Il faut donc croire que cette fois, si le nom du Bosniaque Vahid Halilhodzic est de nouveau cité, un peu partout depuis peu, c´est que ce dernier tiendrait vraiment la corde aujourd´hui, même si pour l´instant, rien n´a filtré du côté de la FAF, hormis le fait d´avoir rapidement entériné et communiqué via son site le départ officiel de Abdelhak Benchikha.

Source L’Expression Bachir Boutebina

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires