Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 06:00

Pourquoi les Algériens aiment passer leurs vacances en Tunisie ?

Bizerte-Tunisie.jpg 

Le nombre des touristes algériens, qui quittent l'Algérie chaque année pour le tourisme est estimée à 1.500.000 touristes.
Ce flux pousse les décideurs à remettre en service la ligne ferroviaire reliant Annaba en Algérie à Tunis et de remettre la ligne maritime en service entre le port d'Alger la capitale et celui de la Goulette.

La Tunisie, consciente de ce marché très important, cherche à s'y adapter, et ce, via l'amélioration des conditions d'accueil et de transir depuis les postes frontières tuniso-algériennes, via aussi la commercialisation par les agences de voyage du produit touristique tunisien en Algérie et via le projet d'aménagement de 11 zones touristiques, en créant des villages touristiques spécifiques pour les touristiques maghrébin, algérien et libyen, qui préfèrent un tourisme de type pavillonnaire, plutôt que type hôtelier classique.

le facteur géographique de proximité, facilite le tourisme des algériens vers la Tunisie, outre un même référentiel culturel, historique et même de population avec familles présentes dans les 2 pays en même temps et des liens fortement soudes par l'histoire et des mariages mixtes.
Ce qui place cette destination en troisième position en nombre d'entrées par nationalité après les Libyens et les Français. En bus, en voiture, par train ou par avion, Il suffit de sillonner Nabeul, Hammamet, Sousse et Tunis pour voir le nombre important des voitures algériennes stationnées dans les principales artères et on doit s'attendre à un grand rush cet été de nos voisins qui choisissent la Tunisie pour passer leurs vacances et s'oxygéner les poumons et se divertir le long de nos plages. Si les Algériens optent pour les résidences, d'autres préfèrent séjourner dans les hôtels et nos hôteliers mettent actuellement les bouchées doubles pour les accueillir..

La demande touristique algérienne reste marquée par la prédominance du tourisme familial, de santé et de shopping,le caractère tardif des réservations et la recherche du facteur qualité -prix. Deux Algériens sur 5 voyagent chaque année. 90% des Algériens viennent en Tunisie par le réseau routier.

L'avion est le moyen le moins utilisé. 50% des visiteurs viennent pour des soins et 40% pour des vacances et 10% pour des affaires. 90% logent dans les villas et les résidences meublées et 10 à 20% seulement optent pour les hôtels.. Les Algériens préfèrent les 3, 4 et 5 étoiles. La durée du séjour est très courte : 3 jours. Il est vrai que les Algériens voyagent beaucoup. Leur destination préférée reste la Tunisie. Mais il est nécessaire de garantir une meilleure organisation et planification des actions de commercialisation. M.Kadhi Mohamed Seghir directeur de Medina Tour à Annaba nous a fait comprendre « que la Tunisie offre de bons atouts. Son produit est accessible et bon marché pour le touriste algérien qui,il est vrai, ne réserve pas assez tôt. Tous les touristes choisissent juillet et août pour venir nombreux en Tunisie. Il en résulte des problèmes de réservation et parfois de surbooking et là il faut revoir nos stratégies commerciales car on est capable de drainer encore de touristes voire doubler le contingent actuel sur la Tunisie» .

Source Tunisie affaire

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

S


Bonjour Pelérin


Je alors les vacances en Tunisie, c'est devenu une tradition chaque année je prends une dizaine de jours à Jasmin Hamammet! c'est un bol d'air pour l'année! le tourisme en Algérie,
faut pas rêver c'est une fois le pétrole s'évapore! 



Répondre
L


Salut Salah


Tu sais que je suis un eternel optimiste...mon copain cherchellois voudrait m'emmener faire
un tour en Tunisie


je ne vais pas en Algérie pour filer en Tunisie...nous verrons bien..


Amicalement,


Henri


 



M


Vous dites que le séjour des algériens dans les hotels est de 3 jours ??? je crois que vous trompez monsieur ! la majeur partie des algériens entre en Tunisie par route, avec un trajet qui dure
au moins 24 heures ( alller simple en comptant le temps perdu aux postes frontaliers) et ce pour les toursites venant du centre et de l'ouest de l'Algérie fiare au moins deux jours de route pour
rester trois jours dans un hotel !il vaut mieux rester chez soi. Bye.



Répondre
L


Bonjour Mahdi


J'ai relu l'article qui n'est pas de moi...


A une virgule près je pense qu’il s’agit des hommes d'affaire et non des vacanciers
saisonniers


Je m'y rends cet été à partir d'Algérie et pour sur nous y resterons 15 jours


Il me faut reprendre l'article pout faire une référence évidente aux hommes 'affaire


Cordialement,


Le Pèlerin