Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 05:22

Algérie - Les talents algériens en quête d’un emploi préfèrent le Canada à la France

erable canada

Une étude sur la mobilité internationale des talents algériens, dirigée par le Network et the Intelligence Group et par Emploitic a été réalisée en Algérie entre juin et août 2011. Cette étude qui a concerné 65 pays au total, a porté sur un échantillon de 162.000 personnes. Parmi les sondés 1915 algériens.

L’objectif principal de l’étude est, d’une part, de définir les profils des candidats en Algérie et à l’étranger (parité homme femme, statut du travailleur, niveau et type de formation, années d’expériences) et donner un aperçu sur le comportement des travailleurs algériens ( les secteurs les plus prisés, les postes les plus recherchés, les canaux les plus utilisés pour la recherche de l’emploi, les critères les plus importants pour le choix du poste.

D’autre part, cette étude a permis de sonder les candidats sur la mobilité à l’international et de mettre en avant les attentes, c’est-à-dire ce qui motivent leurs choix à aller à l’étranger, quelle information ont-ils besoin de connaitre, combien de temps sont-ils disposés à passer à l’étranger, quelles sont leurs destinations favorites.

Concernant les 1915 algériens, ils ressort que 78 % des répondants sont des hommes contre 22 % des femmes. La tranche d’âge la plus représentée en Algérie est celle de 25 -29 ans, soit 42 %. C’est en majorité des nouveaux diplômés ou de nouvelles recrues. Les plus de 40 ans représentent la tranche qui a enregistré le moins de réponses à l’enquête. Concernant le niveau de formation, en remarque que les bacheliers et les diplômés en Master représentent 87%.

Les formations les plus répandues chez les répondants à l’enquête et qui s’intéressent au travail à l’étranger, sont l’ingénierie avec 27 %, l’informatique avec 19% , le management avec 16% et l’économie avec 14% , puis viennent le commerce (9%), la formation de support administratif et secrétariat 7%. La majorité des répondants intéressés par l’expatriation travaillent dans le secteur de l’industrie et l’énergie (68%).

Interviennent en second lieu les télécommunications en parité avec le secteur de la production(28%, puis les IT et Internet (20%), suivis des très prés par la communication et les média (19%), puis le consulting en management en parité avec le secteur des finances , des banques et des assurances.

Pour les critères de choix pour aller travailler à l’étranger arrivent en tête les salaires avec 70% . Concernant les destinations favorites des algériens, elles sont p ar ordre d’importance, le Canada (57%), la France 53%, le Qatar 52% , les Emirats arabes unis en parité avec les USA 43%. En revanche, les villes qui attirent le plus d’Algériens sont pour une grande majorité Paris(37%), Dubai(24%) et Londres (13%); Cela pour les avantages sociaux et les salaires élevés.

Source Algérie Plus Lila Ghali

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires