Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 07:46

Algérie - 2e rocade autoroutière en voie d’achèvement : «Le taux d’avancement des travaux est à 93 %»

Le chantier de la 2e rocade sud d’Alger qui relie Zéralda à Boudouaou tire à sa fin. Ce projet accuse un retard considérable dans sa réalisation qui devrait être réceptionnée au mois de juillet de 2008. Et selon des ingénieurs, les 65 km de cette autoroute « ne seront jamais mis totalement à la circulation d’ici fin 2010 ». Mais pour le ministre, cette autoroute sera livrée à la circulation « très prochainement ». Du moins ce qu’a affirmé, hier, Amar Ghoul, ministre des Travaux publics qui a fait état d’un taux d’avancement des travaux estimé à 93 %. Au cours de cette sortie sur le terrain, le premier responsable du secteur a parcouru une section de ce tronçon. Tout en inspectant point par point les différents chantiers, Amar Ghoul n’a cessé de donner des instructions.   « Il faut absolument poser toutes les poutres au niveau des échangeurs »,  a lancé le ministre aux responsables des entreprises réalisatrices. Il leur a demandé de renforcer les équipes et de maintenir le rythme des travaux. Faisant halte au tunnel de Chaoua au niveau de la localité de Birtouta, le ministre a indiqué que le premier tunnel sera achevé dans une dizaine de jours. C’est un tunnel « original » et « exceptionnel » pour paraphraser le ministre. « Il est conçu de tubes de quatre voies chacun. La nouveauté est qu’au-dessus du toit de ce tunnel, il sera réalisé un vaste espace vert qui comprend des aires de jeux pour enfants, des aires de détente pour les familles et un stade pour les sportifs », se réjouit-il. Amar Ghoul a insisté également sur les aménagements extérieurs à travers le reboisement, la signalisation et la mise en place des systèmes de drainage des eaux aux abords des ouvrages d’art et des chaussées. Le 2e tronçon de la rocade sud de la capitale, raccordant Birtouta à Khemis El Khechna est en phase de goudronnage. « Le taux d’avancement est à plus de 93% avec l’achèvement de plusieurs ouvrages d’art et sa mise en circulation sera très prochainement », a-t-il souligné. Quant au 3e tronçon reliant Ouled Omar-Berrahmoune, sur une longueur de 8 km, il est à « 75% de l’achèvement », souligne le ministre. Suite aux averses qu’a connues hier, le centre du pays, le ministre a dû écourter sa visite sur le terrain. Il n’a pas pu se rendre à Berrahmoune dans la wilaya de Boumerdès pour inspecter le chantier du viaduc.  « Le viaduc est d’une longueur de 260 m et d’une architecture ornementale unique en son genre en Algérie. Il figure parmi les plus grands échangeurs d’Algérie, voire d’Afrique ». Le ministre a affirmé que le rythme des  travaux est satisfaisant. Il n’a pas oublié de mettre en relief les compétences algériennes qui travaillent au sein de l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (Engoa).
Source  Horizons Abbas A.H.
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires