Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 12:12

 Incidents du 5-Juillet - 3 milliards de dégâts et 12 interpellations

Incidents-du-5-Juillet.jpg

 

Au lendemain de la soirée cauchemardesque vécue au stade du 5-Juillet, les services de l’ordre ont procédé à l’interpellation de 12 personnes fauteurs de troubles, dont les deux individus qui ont détruit les deux caméras de l’ENTV. Concernant les dégâts, les premiers chiffres s’élèvent à 3 milliards de centimes.

Les actes de vandalismes qui ont émaillé la rencontre de football entre les deux clubs de la capitale, l’USM El Harrach l’USM Alger a conduit à l’arrestation de 12 personnes, dont les deux individus qui ont détruit les caméras de l’ENTV.

Outre ces deux individus, les services de police ont procédé, également, à l’arrestation, selon le commissaire principal M. Madjid Saâdi, de plusieurs délinquants porteurs de stupéfiants, d’armes prohibées et de fumigènes. D’autre part, nous avons appris des services de l’OCO que les dégâts occasionnés au sein de l’enceinte sportive, se chiffrent à plus de trente millions de dinars. «C’est le bilan estimé des dommages matériels enregistrés au stade du 5-Juillet à la suite des graves incidents ayant émaillé la rencontre des quarts de finale de la coupe d’Algérie entre l’USM El Harrach et l’USM Alger, disputée samedi en fin de soirée. Ce sont plus de 4 000 sièges qui ont été saccagés dans les tribunes du stade olympique», apprend-on des responsables de l’Office du complexe olympique Mohamed-Boudiaf (OCO), ce qui correspond à plus de dix millions de dinars de pertes constatées. Le directeur général de l’office a appelé les différentes parties concernées à agir «fermement» pour combattre le fléau de la violence dans les stades après les graves incidents survenus samedi. «Il est temps d’agir d’une manière ferme et de prendre de lourdes sanctions à l’encontre des fauteurs de troubles dans les stades. Ce qui s’est passé lors du match USMH-USMA est vraiment très grave», a indiqué Belmihoub. En plus des sièges saccagés, deux caméras haute définition de la télévision algérienne ont été détruites.

Le préjudice de ces actes de vandalisme, dont les coupables sont une frange d’énergumènes présents du côté de la galerie de l’USMH, s’élèvent à plus de trente millions de dinars. Le DG de l’OCO a appelé, en outre, à s’inspirer des modèles étrangers en matière de lutte contre la violence, en procédant notamment à l’élaboration de «fichiers» concernant les «fauteurs de troubles» de manière à leur interdire définitivement l’accès aux stades. Pour le même responsable, la lutte contre la violence est aussi «l’affaire de tout le monde», appelant la FAF, la LFP et tous les autres organismes concernés à se concerter et à prendre des mesures fermes et draconiennes» pour que les scènes vécues samedi au 5-Juillet ne se reproduisent plus.

Source Infosoir R.K.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires