Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 06:55

Algérie - Le figuier de Barbarie

figuier-de-barbarie.jpg

 Le figuier de Barbarie, qui n’est ni un figuier ni de Barbarie, est originaire du nouveau monde. Il s’est si bien et tant implanté chez nous qu’il en est devenu indissociable du paysage. C’est au début du mois d’août que ses fruits inondent le marché, pour ne disparaître qu’à l’automne. Fruit du “bon dieu”, il n’y a que les habitants des villes qui déboursent pour l’acquérir.
Son arrivée sur le sol maghrébin fut bénéfique pour l’alimentation des populations. Dans les années de disette — elle furent nombreuses — il servira à endiguer la famine. La figue de Barbarie en a gardé un label de misère. Ses qualités nutritives et gustatives ne l’ont toutefois pas fait oublier. En cette période de relative abondance, le fruit refait surface et se paie des titres sur la mercuriale.
Aujourd’hui, la plante intéresse grandement les stratèges du développement durable. Ces derniers n’hésitent pas à parler de mine d’or. Hormis ses qualités alimentaires non négligeables, la plante n’a pas encore livré tous ses secrets d’utilisation. Dans son pays d’origine, on lui connaît mille et un usages : alimentation, fourrage, engrais, produits de distillation, huile cosmétique, médecine, plant d’ornement, etc. La pharmacopée populaire l’a bien utilisée en Algérie pour atténuer les douleurs rhumatismales et mûrir les furoncles (raquette) ; ainsi qu’à la préparation d’un sirop à base des fruits, le rob à usage d’antitussif. La pratique a presque disparu. Les fleurs du figuier de Barbarie sont utilisées comme catalyseur de la cuisson des haricots secs.
Une innovation, depuis quelque temps, les raquettes de hendi (se dit également karmoss ensara, chimbo dans les parlers régionaux) servent de grigri pour conjurer le mauvais œil.

Source Liberté Momo

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Pèlerin 22/01/2016 21:42

Bonjour Bourkou....Bonjour Habibes
En matière d’agriculture, il faut, autant que faire se peut, sortir des sentiers battus….
Ne pas produire de la même manière que nos aïeux demande des efforts supplémentaires et une certaine réflexion
Mais là, il me semble que vous avez fait le tour du sujet
Ainsi vous avez fait votre étude de marché basée, aussi bien l'un que l'autre, sur ce qui se fait avec succès ailleurs….
il ne vous reste qu’à passer à l’action
Je ne doute pas de votre succès
Il vous reste toutefois à consolider votre étude et trouver des partenaires commerciaux
Vous me semblez posséder un dynamisme hors du commun….Il ne vous reste plus qu’à aller jusqu’au bout de vos idées
Je vous souhaite un franc succès dans votre projet
Cordialement,
Le Pèlerin

Bourkou 26/10/2012 22:57


  C'est en effet un fruit extraordinaire. Il pourrait pousser dans bien des endroits d'Algérie, participer pleinement à la lutte contre la désertification et l'érosion. C'est également une
source intéressante d'un point de vue économique. Sur ce point, des pays comme l'Espagne ou l'Italie ont bien compris l'intérêt qu'ils avaient dans la culture intensive de cette plante. Le
Karmouss pourrait être utilisé comme plante d'ornement à l'intérieur des villes mais aussi le long des autoroutes. Il pousse partout !!! Très bénéfique pour le transit intestinal. J'imagine des
hectares en zones sèches plantés de figuiers de barbarie.... A bon entendeur....

habibes 22/01/2016 20:03

je suis justement en train de faire une étude sur ce sujet et j'ai bien l'intention de le mettre à profit de la population des regions desheritées. j'aimerai constituer des coopératives de producteurs de figues de barbarie et en faire la transformation. Alors si d'autres personnes sont interessé par ce type de projet qu'elles entrent en contact avec moi. merci