Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 10:00

Selon les prévisions de l’Office national de météorologie (ONM), les chutes de neige, de pluie et de grêle vont se poursuivre jusqu'à mardi prochain.

81 CSDjZKE8- -weather-forecast-algerien

 

Un nouveau BMS valide jusqu’à demain 12h prévoit de fréquentes averses de pluie, accompagnées parfois de grêle, affecteront les wilayas d'El Tarf, Annaba, Skikda, Jijel et Béjaïa.
Il ne faut pas s’attendre à une amélioration des conditions météorologiques. Les prévisions annoncent neige, pluie et baisse de températures encore pour une semaine au moins. Dans son dernier bulletin, l’ONM annonce des perturbations qui vont persister au moins jusqu’à mardi prochain. Ces perturbations, ajoute-ton, seront marquées par une chute importante de pluie. Un nouveau BMS émis hier par l’ONM fait part de fréquentes précipitations, accompagnées parfois de grêle, dans cinq wilayas de l’Est. Il s’agit d'El Tarf, Annaba, Skikda, Jijel et Béjaïa. Les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 50 mm durant la validité du bulletin en cours jusqu'à demain à 12h. Djamel Boucharef, expert en climatologie, a indiqué dans une déclaration à l’agence APS que les récentes perturbations climatiques enregistrées en Algérie étaient «exceptionnelles» au regard des chutes de neige ayant affecté le nord du pays et qui ont atteint les deux mètres dans certaines régions. Selon ce dernier, les températures retrouveront leur moyenne saisonnière après le passage de ces perturbations.
Les routes restent toujours fermées dans 11 wilayas
De nombreuses routes nationales et chemins de wilaya restent toujours coupés à la circulation dans 11 wilayas en raison d’amoncellements de neige, selon un bilan de la Gendarmerie nationale. La circulation routière n’a toujours pas repris dans certaines wilayas. 23 routes nationales (RN) et 36 chemins de wilaya (CW) n’ont toujours pas pu être rouverts à la circulation. Il s’agit des wilayas de Tizi Ouzou avec 2 RN et 3 CW, Bouira est concernée par 4 CW et 4 RN, notamment la RN 15 reliant cette wilaya à Tizi- Ouzou, une route nationale est toujours coupée à Blida, 2 RN et 2 CW sont fermés à Médéa et 2 CW sont fermés à Boumerdès. Un CW est fermé à Tipasa, la RN 23 reliant Tiaret à Relizane est bloquée en raison de l'inondation de la chaussée. Les chutes de neige ont causé à Mila la fermeture de la RN 77, reliant Jijel à Sétif, à hauteur de la commune de Jimla, et la RN 77A, reliant Sétif à Jijel, à hauteur de la commune de Minar-Zarza, la RN 105, reliant Jimla à El- Milia, sur une distance de 20 kilomètres, le chemin de wilaya 01, reliant la RN 77 à la ville de Minar-Zarza, à hauteur de la mechta Fedoul, commune de Minar-Zarza, le chemin de wilaya 134 reliant Oued- Athmania à Constantine, sur une distance de 12 kilomètres sont également fermés. A Jijel, l’amoncellement de neige a causé la fermeture de 4 CW et la RN 105 reliant la ville de Jimla à El Milia sur une distance de 20 km. A Béjaïa, 10 CW sont encore coupés et 3 RN, notamment la 72 reliant Sétif à Béjaïa, la 12 vers Tizi- Ouzou et la 26 reliant la ville d’Akbou à Tizi-ouzou. La RN 76 reliant Bordj Zemmoura dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj à Guenzet dans la wilaya de Sétif. 5 CW et RN demeurent toujours impraticables à Sétif notamment la 75 reliant Béjaïa et Sétif et la RN76, reliant Sétif et Bordj-Bou-Arréridj.
Selon un bilan de la DGSN, 141 accidents de la circulation enregistrés depuis le début du mois
Les services de la DGSN ont enregistré durant la première semaine du mois de février 141 accidents de la circulation dans les espaces urbains, causant la mort de 4 personnes et 171 blessés. Par ailleurs, les mêmes services ont enregistré 36 accidents de la circulation causant 2 décès et 42 blessés, toujours en rapport au mauvais temps. Parmi les causes ayant été à l’origine de ces accidents, le facteur humain est responsable à 75,14 %, les routes à 20,33% et les véhicules à 04,53%. De son côté, la Gendarmerie nationale, dans son bilan de mercredi, a annoncé 36 décès et 585 blessés liés à des accidents de la circulation survenus entre le 31 janvier et le 6 février. Durant la journée de jeudi, les mêmes services ont enregistré vingt nouveaux accidents de la circulation routière à travers 13 wilayas du pays. Ils ont engendré le décès de onze personnes, trente-huit blessés ainsi que des dégâts matériels importants impliquant 28 moyens de locomotion.

Salima Akkouche

Partager cet article
Repost0

commentaires