Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 07:55
Où et quand s'arrêtera le métro d'Alger?
Metro-d-Alger.jpg
 Amar Ghoul en visite de chantier
Les travaux de pose des rails sur la ligne d'extension du métro d'Alger reliant les deux stations Haï El Badr et El Harrach ont été lancés jeudi dernier.  
Le ministre des Transports, Amar Ghoul qui présidait la première opération de soudure des rails à la station de métro d'El Harrach, a précisé que les travaux de mise en place de la première voie ferrée s'achèveront en février prochain. Les travaux d'aménagement et d'équipement arriveront à terme en septembre 2014 avant d'entamer la phase d'essai technique puis l'exploitation commerciale prévue à la fin octobre 2014.
M.Ghoul a indiqué que le métro d'Alger s'étendra aux villes de l'est d'Alger, Reghaïa et Rouiba, puis à Boumerdès et au sud d'Alger, notamment les Eucalyptus, Larbaâ avant de toucher Birtouta et plus tard Blida.
«Le métro d'Alger englobera ainsi le pôle du centre qui s'étend aux wilayas de Blida et Tipasa, selon une vision globale et cohérente qui tient compte de tous les modes de transport», a déclaré le ministre.
La station d'El Harrach sera un exemple de transport multimodal, du fait qu'elle offre plusieurs types de transport à savoir le métro, le train, le bus et les taxis.
Le ministre accompagné de Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, et de Mohamed El Ghazi, ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, s'est enquis par ailleurs de l'état d'avancement des travaux du projet de la station de métro de la place des Martyrs.
La station de la place des Martyrs, est l'une des plus importantes stations d'extension du métro «Grande-Poste-Emir-Abdelkader», au regard de son caractère historique et des services assurés. «Elle sera très moderne mais aussi un véritable musée ouvert, selon M.Ghoul.
Les visiteurs et les usagers de cette station auront le loisir de «découvrir les vestiges archéologiques datant de la préhistoire et de l'époque phénicienne, romaine et ottomane». Les fouilles archéologiques effectuées par une équipe technique composée d' «archéologues algériens et français sont toujours en cours». Une commission sectorielle composée de représentants des ministères des Transports, des Travaux publics et de la Culture, de la wilaya d'Alger et de la commune de la Casbah sera constituée pour examiner l'aménagement de la place des Martyrs.
Pour rappel, le taux d'avancement des travaux au niveau de la ligne de métro «Grande-Poste-Emir-Abdelkader» a atteint 64%.
Les usagers du métro d'Alger pourront bénéficier prochainement des services de la téléphonie mobile, a indiqué jeudi dernier le P-DG de l'Entreprise Métro d'Alger (EMA), Aomar Hadbi.
Un accord entre l'EMA et les trois opérateurs de téléphonie mobile est en cours de finalisation, permettant de lancer les travaux d'installation des antennes-relais au niveau des stations et des tunnels de métro d'Alger, a expliqué M. Hadbi, en marge d'une visite d'inspection du ministre des Transports Amar Ghoul aux chantiers du métro. Ainsi, les usagers de la ligne du métro qui s'étend actuellement de Haï El Badr à la Grande-Poste sur 9,5 kilomètres, pourront effectuer des appels téléphoniques dans toutes les stations et les rames. Concernant les espaces publicitaires du métro, le P-DG de l'EMA a indiqué que l'appel d'offres lancé pour choisir une entreprise qui prendra en charge l'exploitation de ces espaces, a été déclaré infructueux. En fait, les six entreprises qui ont soumis leurs offres ont introduit des recours auprès de l'EMA qui compte établir un nouveau cahier des charges «plus précis» pour mieux définir les critères de sélection. Depuis sa mise en exploitation, le 1er novembre 2011, les dix stations de la première ligne du métro d'Alger sont restées parfaitement vierges de tout affichage publicitaire.
S'agissant des activités commerciales dans les stations du métro, absentes également jusque-là, l'EMA compte lancer un appel d'offres dans les prochains mois pour l'exploitation des locaux commerciaux au niveau des stations de métro.
Le métro d'Alger a enregistré plus de 21 millions de passagers jusqu'à fin juin 2013, rapelle-t-on.
Trois extensions de la première ligne sont en cours de construction. Il s'agit de l'extension Grande-Poste vers la place des Martyrs, d'une longueur de 1,69 km, de l'extension Haï El Badr vers Aïn Naâdja sur une distance de 3,7 km et d'un autre prolongement de Haï El Badr vers El Harrach, d'une longueur de 4 km.
D'autres extensions sont programmées en vue d'atteindre un réseau de 40 km allant de Dar El Beïda à Draria à l'horizon 2020, selon les projections de l'EMA.
Source L’Expression Idir Tazerout
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires