Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 07:19

Une visite pour lever les malentendus

Saad-Eddine El Othmani

 Dans un communiqué repris par la presse marocaine, l'ex-garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, de père marocain et de mère algérienne, l'a qualifiée «d'historique».

La visite du nouveau chef de la diplomatie marocaine fera sans aucun doute date: c'est son premier déplacement à l'étranger et c'est à l'Algérie qu'il l'a réservé. Il se fera sous l'œil attentif des chancelleries occidentales, celle de la France particulièrement, et de personnalités qui portent un grand intérêt aux relations algéro-marocaines, à l'instar de Rachida Dati qui a en partage le Maroc et l'Algérie. Elle était une des figures marquantes de la diversité prônée au début de son mandat par le président de la République française. Symbolisant un véritable trait d'union entre les deux pays, la députée européenne a salué la visite officielle de deux jours que s'apprête à effectuer à partir d'aujourd'hui en Algérie le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, M.Saâd-Eddine El Othmani.
Un déplacement «historique» sur la voie de la concrétisation du «nouvel ordre maghrébin» souhaité par le roi Mohammed VI, souligne t- elle. «Le Maroc réitère sa disposition à tout mettre en œuvre, tant sur le plan bilatéral et notamment avec l'Algérie sœur, dans le cadre de la dynamique constructive actuelle qu'au niveau régional, pour la concrétisation commune des attentes des générations présentes et à venir qui aspirent à l'avènement d'un ordre maghrébin nouveau», avait déclaré l'héritier de feu Hassan II dans une allocution adressée à son peuple le 6 novembre 2011. Le chef de la diplomatie marocaine est chargé de promouvoir ce processus. «Cette visite historique sera la concrétisation d'un rapprochement entre Alger et Rabat voulu et engagé par Sa Majesté le roi Mohammed VI», a écrit l'ancienne ministre de la Justice de la République française dans un communiqué répercuté par l'agence de presse officielle marocaine Maghreb Arab Press. «Le nouvel ordre maghrébin annoncé par Sa Majesté n'est pas un slogan, il est en passe de devenir une réalité», signale l'eurodéputée qui a tenu à mettre en exergue les liens de fraternité qui unissent les peuples marocain et algérien.
«L'Algérie et le Maroc unis, c'est un Maghreb fort et dynamique», a fait remarquer la maire du 7e arrondissement de Paris. «S'appuyant sur leur histoire commune, ils relanceront l'Union du Maghreb arabe pour le bien de l'ensemble de la région», a soutenu la porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007. La première personnalité politique issue de parents immigrés ayant occupé des fonctions régaliennes (ministre de la Justice entre 2007 et 2009) a estimé que la multiplication de ce genre de rencontre est devenue «une nécessité, pour ne pas dire une urgence, afin d'apaiser, de donner un exemple et un espoir dans un contexte de mutations des pays arabes».
Que se diront Saâd-Eddine El Othmani et Mourad Medelci? Un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération avait indiqué vendredi dernier que «cette visite s'inscrit dans le cadre de la consolidation du processus des rencontres et des concertations entamé par les deux pays pour hisser leurs relations au niveau des aspirations des deux peuples frères».
Côté algérien, on signale que les entretiens entre les deux hommes «portent sur les moyens de raffermir les relations de fraternité et de coopération existant entre les deux pays voisins au service des deux peuples frères», a déclaré Amar Belani. Il sera question probablement aussi de la réouverture terrestre entre les deux pays quand bien même elle aurait été mise en sourdine. Les deux ministres «examineront les voies et moyens susceptibles de relancer l'Union du Maghreb arabe en réorganisant certaines de ses institutions et de ses mécanismes en vue d'une meilleure efficacité...Ils évoqueront également les questions régionales et internationales d'intérêt commun», a ajouté le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères.

Source L’Expression Mohamed Touati

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires