Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 05:12

Une méga marche en préparation

Patriotes-en-Algerie.jpg

 

Les Patriotes reviennent à la charge. Ils s’organisent en coordination nationale pour constituer une force de propositions et de pression sur les pouvoirs publics. En ligne de mire, une immense marche sur Alger qui rassemblera, outre les Patriotes, les Groupes de légitime défense (GLD) et les victimes du terrorisme.

Réunis lundi dernier, des Patriotes regroupant 32 wilayas de l’est, du centre et de l’ouest du pays ont donné naissance à la Coordination nationale des Patriotes. Premier objectif : dégager dans les prochains jours un bureau national qui sera le vis-à-vis des pouvoirs publics en vue d’une reconnaissance et d’un agrément en bonne et due forme. Le porte-parole de la coordination donne le ton : la reconnaissance du combat et de l’engagement des Patriotes durant les longues années du terrorisme est la première raison de cette structure. Tarek Chekrouni considère qu’il n’est pas admissible que les pouvoirs publics, après avoir «utilisé les Patriotes», se désengagent de la sorte et tournent le dos à leurs nombreuses préoccupations. C’est pour exiger un règlement définitif de leur situation que les Patriotes comptent «ramper» sur Alger. Une «méga-marche» qui, selon Tarek Chekrouni, regroupera les GLD, les Patriotes et les victimes du terrorisme. La date et le lieu de ralliement des patriotes n’ont pas encore été arrêtés. Le porte-parole de la coordination affirme que le choix se portera certainement sur la présidence ou le Sénat. En tête des revendications des Patriotes, un statut particulier qui reconnaisse enfin leur apport dans la lutte contre le terrorisme et qui mette à l’abri du besoin des milliers de personnes qui, au péril de leur vie, s’étaient engagées aux côtés des autres corps de sécurité pour faire barrière au terrorisme. La coordination exige également la prise en charge des familles des Patriotes décédés alors même qu’ils prêtaient main-forte aux soldats dans les ratissages. Un combat, rappelle Tarek Chekrouni, mené d’égal égal mais qui, finalement, n’aura pas été reconnu puisque les indemnités versées aux Patriotes blessés en pleines opérations terroristes sont loin d’égaler celles versées aux soldats de l’armée nationale. Une injustice que la coordination ne s’explique toujours pas. Il rappelle que la situation sociale de beaucoup de Patriotes est dramatique. Certains sont réduits à quémander un emploi en tant que gardien pour subvenir aux besoins de leurs familles alors même qu’ils souffrent de maladies chroniques. Beaucoup d’entre eux sont en dépression nerveuse. Toutes les tentatives des Patriotes de faire avancer leur combat se sont avérées vaines. Leurs représentants avaient pourtant eu plusieurs rencontres avec des membres de l’Assemblée populaire nationale, du Sénat et même de la présidence de la République sans qu’aucune des promesses faites soit tenue. S’adressant aux membres de la coordination, son porte-parole les a exhortés à continuer à se structurer appelant «l’ensemble des Patriotes actifs et non actifs à veiller à l’unité des rangs et à éviter les pièges tendus par nos adversaires». Le responsable de la coordination assure que «tout en continuant à fournir les dossiers demandés par notre tutelle pour une hypothétique reconnaissance et régulation, nous devons faire preuve de mobilisation et de vigilance» et en appelant «les Patriotes à se tenir prêts pour des futures actions pacifiques qui seront programmées par la coordination nationale». 

Source Le Soir d’Algérie Nawal Imès

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires