Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 06:59

Davantage de respect pour les clients

algerie poste

Algérie Poste va probablement interdire à ses agents de guichets l’utilisation de leurs téléphones portables durant le service.

En outre, ces agents sont appelés à faire preuve de plus de courtoisie envers les clients et surtout d’éviter les passe-droits. Quant aux chefs des établissements, ils doivent veiller à ce qu’aucun client ne quitte le poste sans être servi. Ces nouvelles dispositions ont été exposées, hier, à l’issue de la signature de la convention collective des nouveaux salaires des employés d’Algérie Poste.
Ainsi, les postiers percevront ces jours-ci leurs salaires avec une augmentation qui varie entre 20 et 30% conformément à l’accord signé, le mois passé,  entre leur syndicat et la direction d’Algérie Poste. Un accord qui a mis fin à leur mouvement de grève enclenché fin mai. La convention collective a été signée par le nouveau Directeur Général d’Algérie Poste, Mohand Laïd Mahloul et le président de la Fédération des travailleurs des postes et des technologies de l’information et de la communication, Mohamed Tchoulak, en présence du Secrétaire Général  du ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (MPTIC).
Selon le DG d’Algérie Poste, la moyenne des augmentations a été de l’ordre de 25.07%. «Tous les postiers sont concernés par les augmentations. Aucun ne touchera moins de 20%», a-t-il assuré en affirmant qu’une autre augmentation de l’ordre de 5% sera versée à partir du 1er janvier 2012 et que les 5% restants vont être perçus à partir du 1er juillet 2012.
Les agents de guichets appelés à améliorer le service
D’après M. Mahloul, ces augmentations encourageront les travailleurs à assurer un meilleur service aux clients d’Algérie Poste. Pour sa part, le SG du MPTIC, a souligné qu’il faut valoriser le travail des postiers, les receveurs notamment, afin que ces derniers œuvrent à améliorer le service.
Pour la directrice des ressources humaines d’Algérie Poste, Mlle Bekhouche, il faut mettre en place un organe de veille pour éviter de tomber dans une situation de blocage similaire à celle vécue lors de la grève. Elle a appelé les chefs d’établissement à ne ménager aucun effort dans la gestion des situations de crise, à être à l’écoute du personnel et au service du citoyen. «Le climat social doit être préservé», a-t-elle conclu.De son côté, le directeur des réseaux d’Algérie Poste, M. Benadda a recommandé à ce que les agents du guichets qui sont les acteurs n°1 de la relation entre la Poste et ses clients s’acquittent de leurs tâches avec droiture et objectivité en dehors de toute forme de «chantage ou de passe-droit».
«Ils doivent être respectables et courtois», a-t-il recommandé en proposant de leur interdire l’utilisation du portable durant le service.  M. Benadda a, également, appelé les chefs d’établissement à veiller au respect strict des horaires et à ce qu’aucun client ne sorte de la poste sans être servi.
Selon l’intervenant, le chef d’établissement doit pareillement veiller à assurer la disponibilité des imprimés à usage courant tels que les chèques secours. «Vous n’avez aucune excuses de ne pas les assurer», a-t-il dit à leur adresse.

Source Horizons Samira B.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires