Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 22:02
Algérie - Le président Bouteflika procède à un remaniement ministériel
Bouteflika fin de mandat
 Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé mercredi à un remaniement ministériel conformément aux dispositions de l'article 79 de la Constitution, a indiqué la présidence de la République dans un communiqué.
Cet important remaniement du gouvernement conduit par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, comprend plusieurs nouveaux ministres, notamment au niveau des ministères de souveraineté, à savoir l'Intérieur, la Défense nationale, les Affaires étrangères et la Justice.
Ainsi, Tayeb Belaïz, président du Conseil constitutionnel a été nommé ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Ahmed Gaid Salah a été désigné vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP).
Ramtane Lamamra a été désigné ministre des Affaires étrangères, alors que Tayeb Louh, ancien ministre du Travail, a été nommé ministre de la Justice, Garde des Sceaux.
- Abdelmalek Sellal, Premier ministre,
- Tayeb Belaiz, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales,
- Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense Nationale, Chef de l’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire,
- Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, en remplacement de Mourad Medelci, appelé à d’autres fonctions,
- Tayeb Louh, ministre de la Justice, Gardes des Sceaux,
- Karim Djoudi, ministre des Finances,
- Youcef Yousfi, ministre de l’Energie et des Mines
- Amara Benyounes, ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement,
- Abdelwahab Nouri, ministre de l’Agriculture et du développement rural,
- Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et des wakfs,
- Mohamed Cherif Abbes, ministre des Moudjahidine
- Mohamed El Ghazi, ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public,
- Hocine Necib, ministre des Ressources en eau,
- Amar Ghoul, ministre des Transports,
- Farouk Chiali, ministre des Travaux publics
- Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville,
 
- Dalila Boudjemaa, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’environnement,
- Abdelkader Messahel, ministre de la Communication,
- Abdelatif Baba Ahmed, ministre de l’Education nationale,
- Mohamed Mebarki, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,
- Khalida Toumi, ministre de la Culture,
- Nouredine Bedoui, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels,
- Souad Bendjaballah, ministre de la Solidarité nationale de la famille et de la condition de la femme,
- Mustapha Benbada, ministre du Commerce,
- Mahmoud Khedri, ministre des Relations avec le parlement
- Mohamed Benmeradi, ministre du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale,
- Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière,
- Mohamed Tahmi, ministre de la Jeunesse et des sports
- Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication,
- Mohamed Amine Hadj Said, ministre du Tourisme et de l’artisanat,
- Sid Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des ressources halieutiques,
- Abdelmadjid Bouguerra, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires maghrébines et africaines
- Mohamed Djellab, ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget.
Par ailleurs, et en application de l’article 78 de la Constitution, Monsieur le président de la République a nommé Monsieur Ahmed Noui ministre secrétaire général du gouvernement.
__________________
"Tempus Tacendi et tempus loquendi".
Source Liberté
Le Pèlerin
 

Partager cet article

Repost0

commentaires