Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 06:42

Les Verts en conquérants - L’heure de vérité a sonné

4 juin 2011 Maroc Algerie

 

C’est un match à ne pas rater pour les deux équipes qui ambitionnent sérieusement de disputer la prochaine Coupe d’Afrique des nations.

Le derby maghrébin entre Algériens et Marocains est là. Les sélections marocaine et algérienns de football se rencontrent donc, aujourd´hui, à partir de 21 heures sur la pelouse du nouveau stade de Marrakech pour le compte des éliminatoires du groupe «D» dans la perspective d´une qualification à la CAN-2012. Dans les deux camps, l´objectif est le même: gagner ce match décisif puisque les 4 équipes formant ce groupe se trouvent, avant cette 4e journée des éliminatoires, à la même enseigne avec 4 points chacune. Ce qui veut dire qu´une victoire est synonyme de gage pour une future qualification.
Un nul n´arrangerait certainement pas les deux équipes d´où l´enjeu et le caractère décisif de cette rencontre entre Maghrébins. D´un côté, les joueurs algériens qui jurent à l´unanimité de faire le maximum pour battre le Maroc, à l´image de l´insaisissable Matmour qui n´hésite pas à déclarer: «Nous allons faire le maximum pour sortir vainqueurs de cette rencontre. Et il va falloir être efficace devant pour gagner.»
D´un autre côté, une équipe marocaine décidée à prendre sa revanche sur le match aller perdu (1-0) le 27 mars dernier à Annaba. Ainsi Houcine Khardja, le milieu de terrain marocain dira: «Je sais bien que ce match ne ressemble pas aux autres rencontres que nous avons jouées dernièrement. Nous n´avons pas le choix, nous devons battre l´Algérie, c´est la seule solution pour nous».
C´est donc bien remarquable à l´image de ces deux déclarations, que la pression augmente au fur et à mesure des deux côtés. Seulement, pour les Verts, c´est moins stressant du fait qu´ils disputent ce match en déplacement. Par contre, les Marocains auront ce 12e homme, le public en guise d´aide précieuse. Mais, attention, c´est une arme à double tranchant, car les supporters peuvent se retourner contre leur propre équipe en cas de mauvaise prestation. Ce qui arrange parfaitement les Algériens.
Benchikha a exploité les trois dernières séances: une à Murcie et deux à Marrakech, celle d´hier et d´avant-hier, pour faire assimiler à ses joueurs les stratégies à adopter durant le match et ce, selon les circonstances de la rencontre et ses changements éventuels. Justement, à propos de la manière avec laquelle les Verts vont aborder cette rencontre décisive, le coach national, Abdelhak Benchikha, a affirmé et continue à affirmer qu´il opte pour une stratégie résolument offensive. Ce qui veut dire qu´il va falloir avoir deux nouveautés au moins en haut du schéma: un distributeur de balle efficace et surtout, n´avoir plus un seul attaquant comme ce fut le cas souvent avec seulement Djebbour en pointe.
D´ailleurs, celui-ci a de tous temps été confronté au manque de balle. Benchikha devrait donc opter pour deux attaquants et bien évidement soutenus par un passeur. Car, en principe et selon les remarques et imperfections du match aller, on ne devrait pas aller plus loin que le onze rentrant suivant: M´bolhi jouit toujours de l´estime de Benchikha bien qu´il ait encaissé plusieurs buts durant les trois dernières rencontres avec son club. En latéral droit, Mostefa Mehdi a bien gagné sa place lors du match aller. Sur le flanc gauche, Djamel Mesbah est indiscutable au vu de son match à Annaba. Ce qui veut dire que Belhadj devrait être remplaçant (sauf changement d´orientation ou de tactique de Benchikha au dernier moment).
Dans le secteur de l´axe central, le capitaine Antar Yahia et l´inamovible Madjid Bougherra sont là pour assurer la bonne paire. Compte tenu de la légère blessure de Guedioura, Benchikha devrait opter pour Lemmouchia au milieu pour la récupération et ce, dans l´orientation axiale. Sur les ailes, il serait logique de retrouver Medhi Lacen et Hassan Yebda. Le premier à gauche et le second à droite.
L´animation du jeu et donc la transmission des balles pour les deux attaquants serait l´apanage de Karim Ziani. Le sélectionneur national a de tout temps estimé que cette position ne conviendrait qu´à Karim. En pointe de l´attaque et suite à la blessure de Djebbour, Benchikha aura l´option de faire jouer la paire Matmour-Kadir.
Benchikha a annoncé, lors de sa dernière conférence de presse, qu´il a choisi l´option de convoquer pour chaque poste une doublure. Mais, en appelant pour la première fois Ferradj, il se retrouve ainsi avec un élément polyvalent. Ce qui veut dire un véritable atout pour booster l´équipe en qualité de nouveau joker. C´est donc avec un tel onze que Benchikha devrait débuter le match, sauf, si d´une part, il y aurait impondérable ou encore, que le coach national réserve une «surprise» à tout le monde.
Echos de Marrakech
Billets
La vente des billets pour le match Maroc - Algérie a pris fin mercredi au stade Harti de la ville. Les alentours du stade étaient vides jeudi matin et la circulation des voitures fluide. Le derby maghrébin se jouera à guichets fermés.
Marché noir
Les revendeurs marocains de tickets d´entrée au stade ne cessent d´«harceler» les supporters algériens dans la rue. Dès qu´ils voient un amoureux des Verts avec un maillot de l´EN, ils l´abordent pour essayer de lui revendre un ticket. «Mon frère tu as besoin d´un billet? On est là il n´y a aucun problème», lui lancent-ils.
Fraternité
Une ambiance fraternelle a régné ces derniers jours à la Place Jamaa Fnaa de Marrakech entre un groupe de supporters algériens et un autre marocain. Les deux parties n´ont pas hésité à prendre des photos souvenirs ensemble pour immortaliser ces moments «inoubliables».
Excès de confiance
Les supporters marocains affichent un excès de confiance à deux jours du match face à l´Algérie. «3-0, 5-0, une raclée», ils n´hésitent pas à chambrer les supporters algériens déjà arrivés à Marrakech qui leur répondent par un joli sourire suivi d´un «one, two, three, viva l´Algérie».
Raouraoua
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a rejoint jeudi, en fin de journée, en provenance de Zurich, où il a pris part la veille au congrès électif de la FIFA qui a vu la réélection du Suisse Joseph Blatter à la tête de l´instance mondiale.
Black-out
Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, n´a prévu aucune conférence de presse avant la rencontre de ce samedi. Il avait pris la même décision lors du match aller où il avait refusé de rencontrer les médias. Aucune zone mixte n´est également au programme avant les entraînements. Une décision qui pénalise énormément les hommes de presse dans leur travail.
Presse
Un total de 213 journalistes ont été accrédités pour couvrir le match de ce samedi, dont 58 Algériens. Les Marocains seront par contre 125, alors que les journalistes étrangers sont au nombre de 30. Un chiffre qui reflète toute l´importance de ce derby maghrébin.
Météo
Le mercure a enregistré jeudi une hausse sensible avec des températures qui ont grimpé jusqu´à 36 degrés vers 14h. Le thermomètre n´avait pas pourtant dépassé les 32 degrés mercredi. Le temps reste néanmoins sec avec un taux d´humidité très faible.

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires