Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 07:09

Algérie - En dépit de plusieurs contraintes, les émigrés débarquent en force

partis pour le bled

Comme chaque été, les émigrés reviennent en nombre cette année. Contrairement aux années précédentes, le ramadhan tombe en pleine canicule aoûtienne, ce qui pousse de nombreuses familles installées à l’étranger, en France notamment, à avancer leur retour au «bled».

Si la grève du personnel navigant et commercial de la compagnie nationale Air Algérie, a démontré les lacunes des responsables de l’entreprise en matière de communication, un constat est tout de même à faire : dans les aéroports français, ceux de Paris et de Marseille notamment, des milliers d’émigrés algériens comptaient rentrer en Algérie à tel point que les aérogares françaises se sont avérées trop exiguës pour contenir ces foules d’émigrés. Affréter des avions des autres compagnies pour transporter les voyageurs bloqués dans les aéroports n’a pas été une partie de plaisir pour les autorités algériennes. Et pour cause, les compagnies aériennes ont été prises d’assaut en ce mois de juillet. En cette période de vacances, les vols sont réservés depuis longtemps et les places difficiles à trouver. C’est le retour en force de nos immigrés en Algérie malgré le calvaire et les contraintes engendrés par ce mouvement de protestation.

Passés la colère et le mécontentement des émigrés et place aux vacances. «Les premières vagues d’émigrés ont commencé à la fin du mois de juin et le pic de retour se situe entre le 15 et le 1er août, soit quelques jours avant le ramadhan», explique un agent de guichet à Air Algérie. En effet, la particularité de cette saison estivale pour les émigrés qui sont venus passer leurs vacances en Algérie c’est que la saison estivale coïncide avec le mois de ramadhan. Ce mois étant une tradition religieuse et culturelle des musulmans, aura un goût spécial cet été, avec des émigrés en Algérie.

C’est l’occasion pour nos émigrés de retrouver les soirées à l’ambiance traditionnelle et familiale qu’ils ne pourront pas retrouver en France. Aussi, les visites familiales, soirées musicales, beau soleil, mer, ambiance de fêtes, de mariages sont autant de facteurs qui incitent les algériens résidant à l’étranger à rentrer au bercail. Pour certains, c’est l’occasion idéale pour retrouver la grande famille et renouer avec ses origines. D’autres émigrés préfèrent avancer leurs vacances d’été pour passer le ramadhan en France. En effet, pour éviter d’avoir à supporter en plein jeûne la chaleur suffocante qui caractérise les pays d’Afrique du nord, de nombreuses familles émigrées préfèrent rentrer pour retrouver les températures plus clémentes de l’Hexagone. Cette situation va se répéter sur plusieurs années encore, le ramadhan avançant d’une dizaine de jours par an en fonction du calendrier lunaire.

Billets d’avion, des promotions spécial ramadhan

Afin de raviver l’intérêt des musulmans pour un ramadhan «au pays», Air Algérie, malgré le conflit social qu’elle traverse et les grèves cycliques qui paralysent les aéroports, a lancé au mois de mai dernier, deux promotions pour le ramadhan au départ de toute la France vers l’Algérie. Cette promotion concerne tout voyage effectué entre les périodes du 21 juillet et le 31 août 2011. Les titres de voyage pour la première promotion étaient mis en vente au mois de juin dernier, et ceux de la deuxième durant la période du 16 juin au 15 juillet 2011.

La compagnie aérienne a précisé que les tarifs proposés sont à partir de 194 euros TTC pour la première promotion et de 209 euros TTC pour la deuxième. La compagnie française Aigle Azur offre également des tarifs promotionnels pour tous ses vols vers l’Algérie durant le ramadhan. L’offre promotionnelle prononcée par la compagnie aérienne Aigle Azur est pleine de réductions et de remises au profit des clients de la compagnie qui visitent l’Algérie en été, l’offre été 2011 ainsi appelée, concerne des vols pas chers de la France vers l’Algérie mais surtout des villes françaises qui ont le plus de vols en partance vers l’Algérie en été. Les nouvelles remises lancées par Aigle Azur dureront tout l’été pour ceux qui veulent revenir passer le ramadan 2011 au bled, donc les promotions sont valables pour tous les voyages effectués entre le 25 juillet et le 25 septembre 2011. Cette compagnie propose, à titre d’exemple, le tarif de départ de Paris à Alger à partir de 229 € TTC.

Source Le Jour d’Algérie Hocine Larabi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires