Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 05:33

Les Verts aujourd’hui à Marrakech

Preparation-Algerie-Maroc.jpg

 

La sélection algérienne a démontré qu’il y a manque de cohésion et de placement chez les joueurs pour assurer la bonne transmission des balles.

L´Equipe nationale algérienne de football s´envolera, aujourd´hui, en direction de Marrakech où elle élira domicile afin de disputer son match décisif des qualifications de la CAN 2012 contre le Maroc.
Abdelhak Benchikha et son groupe s´entraîneront, désormais, à huis clos jusqu´au jour du match. Ainsi, les séances d´avant-hier et d´hier se sont déroulées sans la présence du public. Les joueurs à qui, s´est joint le dernier des retardataires, à savoir Boudebouz retardé par une réunion avec son président de Sochaux, M.Lacombe, pour une entente sur sa reconduction au sein de l´équipe, ont commencé à appliquer le travail technique et tactique. Benchikha est donc entré dans le vif du sujet: c´est-à-dire, la véritable préparation de la sélection nationale pour ce match déterminant contre cette équipe marocaine avide d´une revanche sur les Verts après sa défaite à Annaba (1-0) le 27 mars dernier.
Le coach national sait très bien que des séances qu´il a entamées lundi avec le groupe et des deux autres prévues à Marrakech, dépendra la réaction des Verts sur la nouvelle pelouse du stade de Marrakech le 4 juin prochain. Ainsi, le sélectionneur national est sous pression, il doit faire vite et bien.
Vite, car les joueurs doivent assimiler ses schémas tactiques et leurs positionnements dans différentes situations afin que la cohésion soit bien assimilée. La sélection algérienne a démontré qu´il y a manque de cohésion et de placement chez les joueurs pour assurer la bonne transmission des balles. Ce qui veut dire que tous les compartiments sont concernés.
Les joueurs sont concentrés sur le sujet et c´est certainement pour cette raison que M´bolhi et Kadir ont catégoriquement refusé toute déclaration à la presse. Le prétexte est tout trouvé: la concentration sur le match et pas sur des à côtés. Djebbour a inquiété un moment le staff technique avant que celui médical ne le prenne en charge.
En effet, Djebbour s´est blessé aux adducteurs et a été contraint de quitter ses camarades en pleine séance de travail. Mais plus de peur que de mal pour l´attaquant algérien sur qui mise beaucoup Benchikha.
Pourtant, il possède en Soudani un élément frais et avide de démontrer ses capacités et ses talents. La concurrence devrait débuter avec ce match contre le Maroc.
C´est le meilleur stimulant. C´est le cas de Belhadj par exemple dont on évoque la probable idée de bouder les Verts sous prétexte de blessure avant un démenti de sa part. Il est très concurrencé sur son couloir gauche et c´est donc une bonne opportunité qui se présente à Benchikha pour tester la capacité morale de chaque élément à l´idée d´être sérieusement inquiété dans son poste.
Fini le temps des potins et des sautes d´humeur. Place à la préparation de ce match et de l´avenir de cette Equipe nationale algérienne en Coupe d´Afrique des nations 2012. Car, il serait bien regrettable qu´une équipe mondialiste rate sa première CAN après le Mondial. Matmour et ses compatriotes le savent bien.
Les deux dernières séances d´entraînement prévues les 2 et 3 juin prochain à Marrakech seront déterminantes pour trouver la bonne tactique à même de prendre à défaut cette équipe marocaine chez elle...

Source L’Expression Saïd Mekki

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

O

Occazwine.com, plateforme de vente et achat d'articles
d'occasion. La livraison est sous 24 H
www.occazwine.com
Répondre
L

Bonjour occazwine J’ai vu, j’ai trouvé cela fort intéressant Je souhaite la réussite et j’y reviendrai Je saluer toujours les initiatives des gens qui osent Cordialement, Le Pèlerin