Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 17:21

Algérie-Maroc - Les frontières rouvertes pour une journée?

algerie maroc

En février 2008, l'Algérie a ouvert ses frontières pour permettre le passage d'un convoi marocain de solidarité avec le peuple de Ghaza.

Dans son édition d'avant-hier, le journal londonien arabophone Asharq Al-Awsat a rapporté que les frontières algéro-marocaines, seraient «réouvertes mais... juste pendant une journée».
A en croire le même journal «cette décision a été prise par le gouvernement algérien à la demande du Maroc». Cette réouverture temporaire permettra ainsi «le passage des cyclistes marocains en compétition dans le cadre de la 23e session annuelle du cyclisme», a précisé la même source. La compétition organisée par la Fédération marocaine des motos, est prévue entre le 23 mars et le 1er avril prochains.
Citant une source officielle à Maghnia, Asharq Al-Awsat a indiqué que les autorités locales de Maghnia auraient reçu des instructions du gouvernement afin de prendre toutes les mesures de sécurité et administratives dans le but de faciliter le transport des Marocains. Il faut dire que ce n'est pas la première fois que l'Algérie prend une pareille décision. Interpellée par le sens humanitaire, l'Algérie a grandement ouvert ses frontières en février 2008. Cela, pour permettre le passage d'un convoi marocain de solidarité avec le peuple de Ghaza, dirigé par le député britannique George Galloway.
Du reste, cette décision n'a pas été confirmée ou infirmée officiellement hier par Alger. Cependant, pour les observateurs, elle entre dans une nouvelle dynamique de paix dans les relations entre Alger et Rabat et qui annonce un proche retour de la normalisation des relations entre ces deux pays voisins.
S'exprimant sur le sujet lors de sa dernière visite à Washington, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a souligné que «les visites mutuelles au niveau ministériel, depuis des mois, traduisent les développements positifs enregistrés au niveau des relations avec le Maroc et la volonté des deux pays de continuer leurs efforts afin de promouvoir les relations bilatérales et donner une impulsion pour construire l'édifice du Maghreb». Pratiquement tous les officiels algériens se sont exprimés sur cette question qu'ils conditionnent à un règlement global des questions en suspens entre Alger et Rabat. Il faut rappeler que la frontière entre l'Algérie et le Maroc a été fermée depuis l'été 1994 suite à l'attaque contre des touristes européens à Marrakech dans laquelle Rabat accusa directement et sans preuves les services de renseignement algériens. Le Maroc avait juste après cet attentat imposé un visa d'entrée aux Algériens sur son territoire. Quelques jours plus tard, l'accusation visant les services de renseignement algériens a été démentie par des faits réels. Alger a répliqué par la fermeture de ses frontières terrestres avec le Maroc. Depuis lors, les relations bilatérales se sont engourdies.
Certes, la fermeture de la frontière entre les deux plus grands pays du Maghreb a paralysé la réalisation de l'Union du Maghreb.

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires