Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 03:38
Lancement des travaux d’aménagement des équipements en octobre
metro-alger-copie-1.jpg
Les travaux d’installation et d’aménagement des équipements du métro d’Alger sur le tronçon Haï El Badr-El Harrach seront lancés en octobre prochain, à l’issue de l’attribution du marché au groupement franco-algérien Colas Rail-KOUGC, a indiqué, mardi Djamel Bensalhi, le directeur général adjoint de l’Entreprise du métro d’Alger (EMA).
D’un montant de près de 110 millions d’euros, "le contrat avec le groupement Colas rail-KOUGC relatif à l’aménagement, installations et équipements de système du métro sur l’extension Haï El Badr-El Harrach sera conclu prochainement, ce qui va donner le coup d’envoi pour le début des travaux dès le mois d’octobre", a expliqué M. Bensalhi, lors d’une conférence sur les grands projets de transports urbains en Algérie, en marge du Salon national des transports. Le projet, qui s’étalera sur une durée de 23 mois, porte sur la mise en place des équipements et l’aménagement du système métro sur l’extension de la première ligne du métro d’Alger, qui relie Haï El Badr à El Harrach à travers quatre stations (Bachdjarrah 1, Bachdjarrah 2, El Harrach Gare et El Harrach Centre). Les travaux de génie civil sur cette extension, longue de 4 kilomètres, ont été achevés en avril dernier. Les stations de cette ligne seront dotées d’espaces destinés aux activités commerciales et équipées d’ascenseurs pour handicapés, une nouveauté introduite par le métro d’Alger qui n’existe pas dans les stations de la première ligne en service.
Le groupement qui a remporté l’appel d’offre de ce projet se compose du français Colas Rail, leader dans la conception, la construction et la maintenance des installations fixes et des infrastructures de transport guidé en Europe, et l’entreprise privée algérienne KOUGC, spécialisée notamment dans le BTP et le génie civil. Ce groupement avait déjà pris en charge les travaux de renouvellement de la voie ferroviaire de la ligne Béjaïa-Tazmalt. Après l’achèvement des 23 mois des travaux prévus dans le contrat, qui inclut également les essais techniques, l’extension de la première ligne du métro d’Alger, sera prête à l’exploitation commerciale avant la fin 2014. Concernant l’extension qui relie la station Grande Poste-Tafourah et la Place des Martyrs, sur 1,75 km pour 2 stations, les travaux de génie civil seront achevés avant avril 2014. A la même date, la partie génie civil de l’extension Haï El Badr-Aïn Naâdja sur 3,6 km avec 2 stations sera également réceptionnée. L’état d’avancement de ces travaux est actuellement à 15%.
Trois autres extensions sont actuellement en cours d’étude. Il s’agit des tronçons Place des Martyrs- Chevalley, Aïn Naâdja-Baraki, ainsi que le tronçon El Harrach-Bab Ezzouar qui sera relié à l’aéroport d’Alger et au pôle universitaire, avec une connexion à l’extension du tramway d’Alger près de l’université Houari-Boumediène. Quant aux projets du tramway d’Alger, la mise en service du troisième tronçon qui s’étendra jusqu’à Dergana est prévue pour mai 2013. Les deux premiers tronçons reliant Les Fusillés, la cité Zerhouni-Mokhtar et Bordj El-Kiffan, ont transporté plus de 10 millions de voyageurs depuis mai 2011 à ce jour, selon Brahim Bouchrit, directeur des projets de tramways au sein de l’EMA.
Deux extensions de cette ligne sont prévues : le premier prolongement ira des Fusillés vers Bir Mourad Rais sur 4,6 km, alors que le second rejoindra Draria à partir de Bir Mourad Rais.
Source Midi Libre Rayan Nassim
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires