Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 08:41

19 wilayas sont concernées

neige-boumerdes-algerie.jpg

 

La vague de froid accompagnée de chutes de neige qui affecte le pays, depuis vendredi dernier, va persister jusqu’à la fin de la semaine. Un nouveau bulletin météorologique spécial (BMS), diffusé hier et valide jusqu’à demain 12h, met en alerte 19 wilayas du pays.
Le mauvais temps va persister. Météo Algérie annonce un temps froid et instable tout au long de la semaine. Des averses de pluie assez marquées accompagnées d’importantes chutes de neige vont continuer à toucher les régions du centre et de l'est du pays, annonce-t-on dans un nouveau BMS, hier. Les régions des Hauts-Plateaux vont connaître des chutes de neige à hauteur de 500 à 600 mètres d’altitude. Il faut s’attendre également à une baisse de température qui variera entre 7 et 10°C sur le littoral et entre 3 et 5°C à l’intérieur et dans les Hauts-Plateaux. Les températures vont baisser jusqu'à moins de 8°C pendant la nuit d’aujourd’hui dans les Hauts- Plateaux. Selon l’Office national de météorologie, cette situation est générée par une vaste zone dépressive sur l’Europe centrale et qui dirige des masses d’air froid et sec vers le Bassin méditerranéen. La neige affectera les wilayas de Blida, Médéa, Boumerdès, Bouira, Tizi-Ouzou, Bordj Bou-Arréridj, Sétif, Béjaïa, Jijel, Skikda, Constantine, Mila, Annaba, Guelma, Souk Ahras, El Tarf, Batna, Oum El Bouaghi et Khenchela. Selon l’ONM, l’épaisseur des neiges devrait atteindre ou dépasser localement 40 cm.
60 routes nationales et 119 chemins de wilaya coupés dans 26 wilayas
26 wilayas restent touchées par l’amoncellement de neige, selon un nouveau bilan de la Gendarmerie nationale. Il s’agit des wilayas de Tizi-Ouzou avec 6 routes nationales (RN) et 12 chemins de wilaya (CW) coupés à la circulation. 7 routes nationales et 8 chemins de wilaya sont coupés dans la wilaya de Bouira. Médéa est concernée par 5 routes nationales et 6 CW. A Blida, 2 routes nationales et 1 CW. 2 CW sont coupés à Chlef. 10 routes entre nationales et wilayales sont coupées à Aïn Defla. Boumerdès enregistre 1 route nationale et 5 CW. L’on a enregistré également la coupure de 6 routes à Djelfa, 1 RN et 5 CW dans la wilaya de Tlemcen. 3 RN et 1 CW à El Bayadh, 4 CW et 4 RN à Tiaret, la RN 23 à Relizane, 3 RN et 2 RN à Sidi Bel Abbès, 2 RN et 5 CW à Tissemsilt, 3 CW à Laghouat et 2 à Batna, 2 RN et 3 CW à Bordj Bou- Arréridj, 10 CW et 2 RN à Khenchela, 1 CW à Annaba et 1 RN à El Taref, 5 RN et 4 CW à Mila, 3 CW à Skikda, 4 RN et 11 CW à Béjaïa, 2 RN et 6 CW à Sétif, 2 RN et 5 CW à Jijel, 3 RN et 2 CW à Souk Ahras.
2 551 interventions effectuées par la Protection civile
Les services de la Protection civile ont effectué 2 551 interventions durant les journées de dimanche et de lundi sur le territoire national. Les mêmes services ont recensé 4 morts liés à des intoxications par le monoxyde de carbone dans les wilayas de Mostaganem, El Bayadh et Djelfa. La Protection civile a également enregistré deux décès dans des accidents de la circulation dans les wilayas de Aïn Defla et M’sila. Deux morts dans les wilayas de Chlef et Tizi-Ouzou et le décès d’un ressortissant africain rejeté par la mer à Beni Saf. D’autres interventions ont été effectuées pour secourir des personnes ayant inhalé du monoxyde de carbone notamment à Alger, Blida et Médéa.
Retour à la normale du réseau ferroviaire
La situation du réseau ferroviaire s’est améliorée dans la journée d’hier. La SNTF a annoncé un retour progressif à la normale. Le trafic a repris pour l’ensemble des grandes lignes, selon l’entreprise ferroviaire qui souligne que la circulation des trains dans la banlieue d’Alger sera rétablie, à 100% en fin de journée. La SNTF a souligné qu’elle n’a enregistré aucun accident majeur à cause des intempéries depuis samedi.
Peu de perturbations du trafic aérien
Le programme de vols de la compagnie aérienne Air Algérie a connu, selon une source au niveau de la compagnie, une seule annulation sur les lignes intérieures. Il s’agit du vol Alger-Sétif. Aucune annulation n’a, cependant, concerné les lignes internationales, indique-t-on. La compagnie qui enregistre des difficultés à assurer des vols à partir de certains aéroports des régions nordest du pays comme Sétif, Batna et Constantine, «où les pistes d'atterrissage sont couvertes de verglas », a prévu une centaine de vols pour la journée d’hier, selon les déclarations rapportées par l’agence APS. La compagnie a été contrainte d’annuler 116 vols samedi et dimanche en raison des mauvaises conditions météorologiques, selon une source citée par l’agence APS. 14 vols sur 49 départs et 9 vols sur les 46 arrivées prévues samedi sur les lignes internationales ont été annulés. Pour les vols domestiques, il a été enregistré pendant la même journée l’annulation de 20 vols sur les 31 départs et 16 vols sur les 33 arrivées programmées sur les lignes intérieures. Dimanche, Air Algérie a enregistré l’annulation de 8 sur 49 vols internationaux en partance de l’aéroport d’Alger et de 8 vols sur les 46 arrivées programmées sur les dessertes internationales. 22 vols sur les lignes intérieures sur un total de 30 départs et de 21 vols sur 29 arrivées programmées ont été annulés.

Source Le Soir d’Algérie Salima Akkouche

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires