Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 04:25
Il deviendra le nouveau centre d’attraction d’Alger en 2016
Projet Oued El Harrach
 
Les travaux vont bon train pour l’aménagement de Oued El Harrach et le défaire de sa « nauséabonde » réputation. Un projet herculéen sur lequel s’attèlent des entreprises sud-coréennes et algériennes pour offrir aux habitants d’Alger un nouvel espace de détente et de loisirs. Et à Oued El Harrach, une nouvelle image.
Le projet d'aménagement de Oued El Harrach, dont les travaux prendront fin en 2016, vise à débarrasser définitivement ce cours d'eau de ses odeurs nauséabondes et de sa mauvaise réputation pour le transformer en un lieu d'attraction et de loisirs, qui sera le nouveau centre de gravité de la baie d'Alger, selon les promoteurs du projet. Les Algérois bénéficieront ainsi des bienfaits d'un cours d'eau propre et assaini. Le projet prévoit la création, sur ses rives, de pistes cyclables et de jogging, de 14 stades avec gazon naturel et des terrains pour la pratique de nombreuses autres disciplines (basket-ball, handball) et 3 piscines en plein air/ Les adeptes des sports nautiques disposeront d'un parcours navigable sur 5 km à partir de l'embouchure de l'oued, située aux Sablettes (Hussein Dey). Un théâtre en plein air, 6 aires de jeu pour enfants, des pelouses en gazon et des jardins plantés d'arbres de diverses tailles ainsi que des ponts et passerelles sont aussi au programme, selon M. Ahcène Aït Amara, directeur de l'assainissement et de la protection de l'environnement au ministère des Ressources en eau.
Une nouvelle image pour Alger-Est
La réhabilitation de l'oued permettra de donner une nouvelle image de la région est d'Alger et des communes riveraines. Le projet s'inscrit d'ailleurs dans le cadre de l'aménagement de la baie d'Alger. Actuellement, les travaux d'aménagement de la rive gauche de l'oued sur 5 hectares sont terminés et le projet sera livré en même temps que celui de la baie d'Alger s'étendant des Sablettes jusqu'à la station de dessalement d'El Hamma. Pour l'instant, les opérations de réhabilitation ne concernent que les 18,2 km de l'oued situés dans les limites administratives de la wilaya d'Alger alors que sa longueur totale est de 67 km. Les 50 km restants de l'oued, soit jusqu'à sa source à Hammam Melouane (W.Blida), feront prochainement l'objet d'une étude;pour que la problématique de oued El Harrach soit réglée définitivement et dans sa totalité, a précisé M. Aït Amara.
Dépollution en amont
L'une des opérations visant sa dépollution est le traitement des eaux usées domestiques et industrielles. Pour atteindre ces objectifs, la station d'épuration des eaux usées domestiques de Baraki doublera, dès décembre 2014, ses capacités avec un volume d'eau traité passant de 150.000 m3/j à 300.000 m3/j. En outre, deux stations d'épuration des eaux usées industrielles seront réalisées en 2015 à Baba Ali et Oued Semmar. Ainsi, les odeurs nauséabondes provenant de ce cours d'eau ; à l'origine de sa mauvaise réputation, ne seront plus qu'un mauvais souvenir dès la fin des travaux confiés à Cosider et à l'entreprise coréenne Daewoo pour un budget de 38 milliards de DA. Même la baignade sera rendue possible comme avant les années 1950.
Protection des berges
En plus des aménagements paysagers et de la lutte contre la pollution, l'aménagement du cours d'eau vise aussi la protection des populations contre les inondations. Sept projets sont ouverts pour la protection des berges situées à leur proximité et ils seront livrés au fur et à mesure de leur achèvement, a souligné M. Tayeb Djamel chef de projet des travaux d'aménagement. Ces derniers consistent en la réalisation de trois jardins filtrants, d'une station de pompage d'une capacité de 90.000 m3/jour pour assurer un écoulement régulier même en l'absence de pluies. Sont également prévues la mise en place d'un système de contrôle et surveillance de la qualité de l'eau et d'un autre système de prévision et d'alerte des crues.
Le casse-tête des bidonvilles
Une visite au chantier de Bentalha, dans la commune de Baraki, à la limite de la wilaya d'Alger, permet de constater un va-et-vient incessant des engins manœuvrés par les ouvriers des sociétés réalisatrices occupés à l'achèvement des travaux de débroussaillage et d'aménagement de pistes d'accès, de stabilisation des talus ainsi que ceux d'excavation et d'élargissement de l'oued pour évacuer les crues. Des tonnes de boue sont enlevées à d'autres endroits afin d'éliminer les obstacles empêchant l'écoulement de l'eau et d'éliminer les odeurs dégagées par les dépôts de toutes sortes.
Toutefois, les responsables du projet sont confrontés parfois à des problèmes d'expropriation surtout lorsque des habitations ou des bidonvilles sont situés à proximité. Aussi, il est prévu que les occupants des bidonvilles soient déplacés dans d'autres régions. Une fois achevées, toutes les réalisations inscrites au programme feront de oued El-Harrach le nouveau centre de gravité de la baie d'Alger autour duquel seront implantés plusieurs projets structurants dont la Grande mosquée d'Alger, le Musée d'Afrique, le stade de Baraki et la gare centrale.
Source Maghreb Emergent  
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires