Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 06:23

Pour les retraités, c'est déjà la fête avant celle de l'Aïd Es-Seghir.

retraites-algeriens.jpg

 

Ils touchent leurs pensions et allocations avant les dates habituelles prévues et bénéficient d'un rappel de trois mois qui devrait renforcer leur pouvoir d'achat en cette période d'hyper consommation et, surtout, soulager les moins pourvus d'entre eux qui, depuis janvier dernier et après relèvement du SNMG à 18000 dinars/mois, perçoivent un montant minimum légal de 13.500 dinars pour une pension directe.
En effet, le vice-président de la fédération nationale des retraités, Ahmed Kadiri, a indiqué hier sur la chaîne de la radio nationale que les pensionnés et allocataires de la Caisse nationale des retraites (CNR) pourront toucher leur dû à partir du 7 août 2012 pour ceux qui retiraient habituellement leur argent les 20 et 22 de chaque mois, et du 8 août 2012 pour ceux d'entre eux qui se présentaient aux bureaux de poste les 24 et 26 de chaque mois.
L'information n'est pas nouvelle. Elle a été déjà publiée le 6 août dernier dans un communiqué de la CNR. Mais elle n'est pas de refus pour tous les concernés qui n'auront, donc, pas à attendre le calendrier habituel des retraits aux guichets, pour faire face à leurs dépenses souvent importantes en ces périodes de veille festive; d'autant plus qu'ils toucheront aussi un rappel de 90 jours payables à compter du mois de mai 2012.
La décision d'augmenter de 9% les pensions et les allocations de retraite a été prise par le gouvernement le 1er mai 2012. Elle est entrée en vigueur après la publication, le 23 juillet, d'un arrêté ministériel en date du 18 juillet. Et s'ajoute à la revalorisation exceptionnelle de 15 à 30 % de l'ensemble des pensions minimum de quelque 2.100.000 retraités, mise en œuvre le 1er janvier 2012 sur décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
A ces mesures, s'ajoutent, pour rappel, celles contenues dans les dispositions de la loi de finances complémentaire de 2008 et qui portent sur l'exonération de l'impôt sur le revenu global (IRG) des pensions de retraite dont le montant est inférieur à 20.000 DA. Et celles qui, inscrites au registre de la loi de finances complémentaire de 2010, prévoient un abattement de l'IRG de 10 à 80% pour les pensions dont le montant est compris entre 20.000 et 40.000 DA.
A signaler, et selon les propos du ministre du Travail par intérim Djamel Ould Abbès, que des discussions sont prévues en septembre prochain sur une augmentation probable des allocations familiales.

Source Le Quotidien d’Oran Kader Hannachi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires