Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 08:20

Bonne pour le blé tendre et difficile pour l’orge, selon Benaïssa moisson

Lors d’une conférence de presse tenue hier, Rachid Benaïssa, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, dira que suivant les prévisions de son secteur la production de céréales pour cette année sera bonne pour le blé dur, satisfaisante pour le blé tendre et difficile pour l’orge.
Le ministre a, par ailleurs, expliqué qu’en dépit des dernières pluies et dans les zones agropastorales, «il est encore trop tôt pour faire des prévisions sur la réaction de la végétation. Nous aurons une meilleure visibilité dans les semaines à venir. S’il y a un surplus de production, nous le mettrons sur le marché extérieur». Par ailleurs, et pour ce qui est des dispositions de la loi d’orientation agricole concernant les nouveaux statuts des exploitations agricoles individuelles et collectives (EAC et EA) qui doivent régulariser leur situation, le ministre a déclaré que 140 000 dossiers ont été déposés et 110 000 traités à ce jour. Selon M. Benaïssa, «le projet qui concerne le foncier agricole avance à une bonne cadence». Concernant l’importation de viande en prévision du mois de ramadan, le ministre de l’Agriculture a annoncé qu’en plus de l’importation de viande congelée, 11 000 bovins seront importés d’Europe. Rachid Benaïssa mettra aussi l’accent dans son intervention sur les élections qui se dérouleront au mois de septembre prochain pour le renouvellement des chambres nationales d’agriculture. Il s’agira du renouvellement de l’ensemble des organes des chambres de wilaya ainsi que de la chambre nationale. En réponse aux interrogations relatives à l’effacement des dettes des agriculteurs, le ministre a expliqué que beaucoup veulent rejoindre le dispositif mais ne répondent pas aux critères pré-établis. «La majorité des dettes ont été effacées, soit 38 milliards de dinars sur 41 milliards de dinars», précisera le premier responsable du secteur de l’agriculture. Le ministre intervenait dans le cadre de la rencontre d’évaluation des activités du programme de renouveau agricole et rural. Il a notamment évoqué, dans le cadre des nouvelles dispositions, un prêt élargi à deux ans sans intérêt pour les agriculteurs, l’assouplissement des formalités avec la BADR et d’autres banques, un crédit de campagne, soit un prêt d’investissement de sept ans. Si ce dernier est remboursé lors des trois premières années, l’agriculteur est dispensé du payement des intérêts, qui seront pris en charge par l’Etat. Les dispositions concernent aussi le crédit fédératif qui, selon le ministre, est important dans les relations entre les partenaires dont un seul d’entre eux demande un crédit. Ces décisions, a rappelle le ministre, «ont résolu les problèmes du foncier et celui des prêts».

Source Le Soir d’Algérie F.-Zohra B.

Le Pèlerin 

Partager cet article

Repost0

commentaires