Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 05:31

Rolland Courbis, sauveteur des Rouge et Noir?

Rolland Courbis-600x431

 

Les Frères Haddad sont visiblement décidés cette fois à enrôler à tout prix un technicien français qu'ils avaient déjà envisagé de recruter dès la saison passée.

Actualité oblige, et alors que le championnat professionnel de Ligue 1 bat déjà le plein, notamment après avoir consommé le week-end passé, la moitié de sa phase aller, voilà que du côté des Rouge et Noir, on parle sérieusement du recrutement imminent du Français Rolland Courbis au poste d'entraîneur en chef. Les Frères Haddad sont donc visiblement décidés cette fois pour enrôler à tout prix un technicien Français qu'ils avaient déjà très sérieusement envisagé de recruter dès la fin du dernier championnat. Mais au final, les actuels propriétaires et actionnaires majoritaires du club cher à Soustara, ont fini par jeter leur dévolu sur l'Argentin Miguel Angel Gamondi.
Un technicien Sud-Américain qui n'a malheureusement pas fait long feu parmi les Rouge et Noir, malgré son expérience précédente passée au sein du championnat Algérien. Qu'en sera -t-il réellement aussi pour le Français Rolland Courbis, si jamais ce dernier devait à son tour, accepter de driver désormais la formation usmiste, alors que ce technicien n'a jamais tenté auparavant la moindre expérience hors de l'hexagone? Il est vrai que Rolland Courbis n'est nullement un inconnu en Algérie. Durant toute sa longue et très riche carrière de footballeur professionnel, il a toujours côtoyé de très nombreux joueurs Algériens, et ils sont légion. Les Mustapha Dahleb, Karim Maroc, Abdellah Liégeon, Korichi, l'actuel adjoint de Coach Vahid, et tant d'autres joueurs Algériens qui ont longtemps fait les beaux jours de plusieurs clubs Français de Ligue 1, ont toujours été très proches de ce technicien au tempérament bien trempé, et surtout typiquement méditerranéen. En termes plus clairs, Rolland Courbis s'apprête à son tour à emboiter le pas à son compatriote Roger Lemerre dont les débuts avec le CS Constantine, sont jusqu'ici porteurs et surtout probants pour les Sanafir de l'antique Cirta. Il est vrai que le championnat professionnel de Ligue 1 en cours, peut se targuer de posséder en son sein aujourd'hui un entraîneur de la trempe de Roger Lemerre qui n'est autre, avec Aimé Jacquet, le seul technicien Français toujours en activité, à avoir une véritable carte de visite digne de ce nom. Rolland Courbis est loin d'être aujourd'hui en possession des palmarès que possèdent aujourd'hui ses compatriotes Lemerre, Jacquet, ou même Hervé Renard qui a fait un très court passage à l'USM Alger, avant de remporter la CAN 2012 avec la Zambie. Mais le fait d'évoquer le nom d'un entraîneur de la trempe de Rolland Courbis, peut éventuellement booster un effectif usmiste toujours aussi étoffé. Il reste que jusqu'ici, tous les entraîneurs Français qui ont drivé les Rouge et Noir depuis 2005 à ce jour, n'ont jamais réussi à aller jusqu'au bout de leur mission.
Les Lobello, Hervé Renard, et autre Didier Ollé Nicolle, et même un entraîneur Franco- Argentin de la stature de Fullone, n'ont jamais réussi avec le club cher à Soustara. En réalité, un club comme l'USM Alger n'a pas encore déniché un technicien Français capable de redorer rapidement le blason terni des Rouge et Noir. Rolland Courbis qui a déjà une longue expérience du football Africain, notamment à travers le continent noir, va-t-il être enfin le véritable sorcier tant attendu par Soustara qui n'en finit pas de désespérer aujourd'hui devant les dernières contreperformances alignées en championnat par les Rouge et Noir?

Source L’Expression Bachir Boutebina

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires