Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 06:09

Vimpelcom veut relancer les négociations

djezzy-copie-1

Djezzy reste toujours le leader de la téléphonie en Algérie

 

L'opération Djezzy est très rentable et peut encore rapporter plus, surtout après l'annonce de la commercialisation de la 3G en Algérie et l'apparition d'un nouveau marché non exploité par l'opérateur qui possède le plus grand nombre d'utilisateurs en Algérie.

Le géant norvégo-russe de téléphonie mobile, Vimpelcom, propriétaire d'Orascom Telecom veut poursuivre les négociations avec le gouvernement algérien pour tenter de trouver un compromis dans la vente de l'opération Djezzy. C'est en tout cas ce qu'a affirmé, le P-DG de l'opérateur Vimpelcom, Jo Linder, lors d'une interview accordée aux médias internationaux. Depuis environ deux ans, les négociations entre le gouvernement algérien et l'opérateur Vimpelcom bloquent sur le montant de la valorisation de l'opérateur Djezzy qui définira le prix de cession des 51% du capital voulus par l'Etat algérien.
L'opérateur russo-norvégien avait estimé la valeur de Djezzy à 7 milliards d'euros. Les autorités algériennes ayant refusé cette proposition estimant que le montant est «éxagéré». La relance des négociations entre Vimpelcom et le gouvernement algérien, intervient au moment où le groupe s'est séparé de ses filiales en Afrique subsaharienne Selon l'agence Bloomberg, Vimpelcom a cédé ses parts dans Telecel Global qui opère au Burundi et en République centrafricaine. L'opération financière cédée à l'opérateur africain Neil Telecom, aurait rapporté à Vimpelcom la somme de 100 millions de dollars. Telecel Global a été récupéré par Vimpelcom lors de l'acquisition en 2011, des 51% de participation de l'opérateur Orascom Telecom Holding appartenant à l'Egyptien Naguib Sawiris et de l'ensemble des parts de l'opérateur de téléphonie italien Wind pour 6 milliards de dollars. Après la cession de ses filiales subsahariennes, Vimpelcom négocie aussi la vente de ses parts au Zimbabwe.
Si l'opérateur norvégo-russe a cédé ses parts en Afrique subsaharienne, il n'est pas sûr qu'il cédera sa participation dans l'opérateur OTA à un si bas prix. L'opération Djezzy est très rentable et peut encore rapporter plus, surtout après l'annonce de la commercialisation de la 3G en Algérie et l'apparition d'un nouveau marché non exploité par l'opérateur qui possède le plus grand nombre d'utilisateurs en Algérie et l'un des plus solides en Afrique du Nord. Selon des analystes financiers, ces reventes des opérations existant sur le continent africain visent à réduire l'endettement de Vimpelcom et à alimenter les caisses en vue d'acquérir au Pakistan, où l'Emirati Etisalat a annoncé la mise en vente de ses actifs dans le capital de l'opérateur pakistanais Warid.
Les pays émergents comme le Pakistan sont plus attractifs pour un opérateur de téléphonie en raison du nombre important des utilisateurs. Alors que le marché africain subsaharien est saturé et le niveau de consommation est faible.
Cette vente vise également à alléger l'endettement de Vimpelcom et se focaliser sur des marchés à fort potentiel de développement, en Europe, dans le Maghreb, mais aussi en Asie. Vimpelcom est présente dans 15 pays. Elle a réalisé 5,7 milliards de dollars de revenus. Les ventes ont augmenté en Russie, le plus grand marché de l'entreprise basée à Amsterdam, et d'autres anciennes Républiques soviétiques.
En revanche, les revenus ont baissé en Italie en raison des changements dans la réglementation des tarifs dits résiliation. La société qui est détenue par Telenor ASA de Norvège (TEL), peine à réduire les dépenses et accroître la rentabilité pour aider à réduire de 27,4 milliards de dollars de la dette résultant de l'acquisition des actifs de télécommunications, y compris en Italie et en Algérie. La société russo-norvégienne enregistre un cumul de dettes de 4,2 milliards de dollars et a enregistré un chiffre d'affaires de plus de 43 milliards d'euros au premier semestre de l'année en cours. L'opérateur de téléphonie mobile, contrôlé par le milliardaire russe Mikhaïl Fridman, a enregistré une baisse de 2% du bénéfice au deuxième trimestre. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement a chuté à 2,43 milliards de dollars contre 2,48 milliards de dollars, un an plus tôt.

Source L’Expression Salim Aggar

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires