Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 10:03

Le congrès du RCD les 8, 9 et 10 mars 2012

said sadi-copie-1

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) active le pas en perspective des prochaines échéances politiques. Il vient d'arrêter la date de la tenue de son quatrième congrès ordinaire pour les 8, 9 et 10 mars 2012, à la Coupole du Complexe olympique Mohamed Boudiaf dans la capitale. A l'issue de ces assises, le parti de Saïd Sadi tranchera sur sa participation ou non aux futures législatives. Cependant, tout porte à croire que le RCD opterait pour la participation, à en juger de par la course contre la montre qu'il a engagée, afin de parachever toutes les démarches organiques à temps. A ce titre, la commission nationale de préparation du congrès a fixé le calendrier définitif de sa préparation, en programmant les cinq pré-congrès régionaux de l'Est, l'Ouest, le Centre, le Sud et l'Emigration pour les 16, 17 et 18 février 2012 et les assemblées électives des congressistes pour la semaine du 02 au 11 février 2012. A travers un communiqué diffusé sur son site électronique, la commission nationale de préparation du congrès a fixé le calendrier définitif de sa préparation. A ce titre, ladite Commission a programmé les cinq pré-congrès régionaux de l'Est, l'Ouest, le Centre, le Sud et l'Emigration pour les 16, 17 et 18 février 2012 et les assemblées électives des congressistes pour la semaine du 02 au 11 février 2012. Par ailleurs, la commission de préparation du 4ème congrès, présidée par le leader du parti, Saïd Sadi, a réparti les tâches entre sept sous-commissions ; celle chargée de l'organique présidée par Rabah Boucetta, la commission des textes présidée par Hakim Saheb, celle de la communication par Mohcine Belabbas, des relations extérieures par Rafik Hassani, de l'émigration par Arezki Aïder, de la logistique et finances par Hacène Mezoued et enfin la commission de validation des mandats présidée par Mohammed Khendek. Le RCD, rappelons-le, avait conditionné sa participation aux prochaines élections législatives par deux préalables, à savoir la présence d'observateurs internationaux pour surveiller le scrutin et un "cahier des charges" qui définira clairement les règles de compétition. Des conditions favorablement accueillies, à se fier aux récentes garanties émises par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors de l'ouverture officielle de l'année judiciaire le 21 décembre dernier à la Cour Suprême. En effet, le chef de l'Etat avait approuvé la venue d'observateurs internationaux de même qu'il a rassuré sur la neutralité de l'Administration qui sera contrôlée par la justice, en guise de gage pour un déroulement transparent des futures échéances électorales. En outre, le RCD, à l'instar des autres formations politiques, ne gagnerait pas à se mettre à l'écart des prochaines élections historiques, en ce sens qu'elles se tiendront à la lumière des réformes politiques engagées par le chef de l'Etat et des développements bouleversants survenus sur le plan régional dans le sillage des révolutions arabes.  

Source Les Débats M. Ait Chabane

Le Pèlerin

 

Algérie - Elections législatives - Le secteur de la justice est prêt pour les prochaines échéances

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, M. Tayeb Belaïz, a affirmé avant-hier à Béchar que le secteur de la justice est prêt pour les prochaines échéances électorales.

«Les magistrats sont déjà prêts pour prendre part au contrôle de ces élections et ce, dans le strict respect de la loi ", a précisé le ministre en marge de sa visite de travail d'une journée dans cette wilaya. "Les conditions de travail offertes actuellement aux magistrats des différentes Cours de justice à travers le pays permettront à la justice d'être à la hauteur de ces élections durant toutes les phases de préparations et le déroulement", a ajouté le ministre. Auparavant, M. Belaïz a assisté à la cérémonie d'installation du président et du commissaire d'Etat du tribunal administratif de Béchar respectivement M. Nour Eddine Djazoul et Djamel Lakroun. Le conseil d'Etat, par la voix de sa présidente Mme Fella Henni qui a procédé à l'installation officielle de ces deux magistrats dans leur nouvelles fonctions , a rappelé ''que le tribunal administratif de Béchar est la 34ème  juridiction a être créée à travers le pays''. "La création de ces tribunaux administratifs entre dans le cadre des réformes globales, particulièrement celles touchant le secteur de la justice qui a entamé depuis quelques années une ère de modernisation et d'adaptation aux nouvelles réalités et exigences nationales'', a-t-elle souligné. Le ministre de la justice a procédé par la suite à l'inauguration officielle du centre régional des archives judiciaires réalisé et équipé pour un cout de 728 millions de DA, selon les explications fournies au ministre. Cette structure qui s'étend sur une superficie de 12.000 m2 dont 8.275  bâties est dotée d'une vingtaine de salles et autant de bureaux pour la gestion quotidienne des archives de la justice pour la région du sud-ouest du pays. Doté de l'outil informatique à tous les échelons de la prise en charge des archives, ce centre qui est relié aux autres structures similaires à travers les différentes régions du pays et au centre national des archives de la justice devra à l'avenir stocker grâce à son système numérisé des milliers de documents judiciaires, a expliqué la directrice générale de la modernisation de la justice. A travers sa plateforme informatique, ce centre permettra la conservation à long terme de la mémoire judiciaire et l'amélioration des prestations aux justiciables, a souligné Mme Barka Linda.

A la cour de justice de Bechar dont la compétence judiciaire comprend aussi le tribunal de Tindouf, M. Belaïz a reçu des informations sur le fonctionnement quotidien de cette instance. Au chef lieu de la daïra d'Abadla, le ministre a procédé à l'ouverture officielle d'un nouveau centre de rééducation de 1.000 places dont 130 places consacrées aux femmes. Cette structure qui s'étend sur une superficie de 14 ha dont 30 % bâtis a été réalisée au titre des efforts de modernisation des conditions de détention, a expliqué un responsable de l'administration pénitentiaire.

Source Les Débats

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires