Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 07:40

Alger et Washington main dans la main

medelci_clinton.jpg

 

De nouveaux moyens technologiques seront acquis pour renforcer les capacités des forces de sécurité.

Mourad Medelci a mis à profit son entrevue avec son homologue américaine, Hillary Clinton, pour aborder le dossier de la lutte antiterroriste au Sahel. Le ministre des Affaires étrangères n’est pas revenu les mains vides à l’issue d’une visite de deux jours à Washington. La coopération entre les deux pays connaîtra un nouvel essor.
De nouveaux moyens technologiques seront acquis pour renforcer les capacités des forces de sécurité. Le ministre a aussi affirmé que deux autres domaines de coopération sont identifiés. L’échange de renseignements est l’un de ces points. Vient enfin la formation des agents et officiers chargés de traquer les terroristes.
Le choix de ces axes répond à l’impératif d’opposer une riposte accrue à la menace terroriste au Sahel. Les hordes affiliées à Al Qaîda au Maghreb islamique ne font, de leur côté, que se renforcer. Des armes lourdes sont désormais à leur disposition après le pillage des stocks d’armes du colonel El Gueddafi. Les intérêts de l’Algérie se retrouvent gravement menacés. Et aucune piste n’est négligée par le pays pour y parer. C’est le sens qu’il faut donner à l’aide octroyée par les Américains. Ces derniers trouveront ainsi leur compte dans leur rapprochement continu avec l’Algérie. Elle peut fournir des renseignements utiles aux Américains lorsque des indices laissent prévoir que des attentats sont projetés contre leurs intérêts en Afrique ou ailleurs dans le reste du monde. Leurs ambassades sur leur continent noir étaient déjà visées et des étrangers étaient la cible des terroristes même en Algérie.
C’est la résurgence de toutes ces catastrophes que les deux partenaires veulent éviter en mettant en synergie leurs forces respectives. L’initiative tombe à point nommé, c’est-à-dire à l’instant précis où tous les experts s’attendent à des actions accrues des sympathisants de Ben Laden, car ils voudraient tous venger sa mort.
La visite de Medelci à Washington est intervenue quelques jours après l’attentat au Maroc et elle a coïncidé avec la chute du numéro un d’Al Qaîda. Ce dernier fait est loin de conduire au relâchement de la vigilance. Au contraire, Medelci a assuré qu’elle doit monter d’un cran. Lors de leurs diverses visites en Algérie, les responsables américains, y compris les conseillers d’Obama, ont toujours mis l’accent sur le rôle crucial que joue l’Algérie dans la coopération sécuritaire. Le pays affirme de la sorte son rôle central, reconnu par ses partenaires, dans la lutte contre le terrorisme. C’est la raison pour laquelle ils apprécient tout le travail accompli par les forces de sécurité. Aujourd’hui, tout indique qu’Algériens et Américains sont en voie d’établir des principes et des démarches communes dans le but d’aboutir à une convergence de vues dans la lutte antiterroriste.
Dans ce domaine, Algériens et Américains ont tenu à coordonner leurs actions pour aboutir à une démarche commune à la lumière du grand rebondissement connu par l’actualité ces derniers jours et notamment la neutralisation d’Oussama Ben Laden.

Source L’Expression  Ahmed Mesbah

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires