Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 08:05

Alger, Bouira, Tizi Ouzou, Oran. Partout la campagne de solidarité a commencé à l’approche du Ramadhan.

couffin-ramadan.jpg

 

La solidarité du peuple algérien envers les familles les plus démunies n’est plus à démontrer. Elle se vérifie encore une fois sur le terrain, notamment pour préparer le mois sacré du Ramadhan, en s’organisant depuis déjà quelque temps à travers tout le pays.
Ainsi, de nombreuses associations caritatives s’activent autour des préparatifs de ce vaste mouvement de charité. Les pouvoirs publics, de leur côté, ne sont pas en reste. La wilaya d’Oran a consacré une enveloppe financière de l’ordre de 35 millions de dinars pour l’opération du couffin du Ramadhan en solidarité avec les familles nécessiteuses, a annoncé le wali lors d’une rencontre organisée au siège de la wilaya d’Oran. Quelque 10.000 familles nécessiteuses bénéficieront de la subvention financière en plus des budgets alloués par les 26 communes d’Oran pour l’acquisition du couffin de Ramadhan. A cet effort, il faut ajouter la contribution du groupe Sonatrach avec pas moins de 800 couffins, a indiqué le chef de l’exécutif de la wilaya d’Oran, en annonçant que la livraison de ces couffins aux communes sera lancée dès jeudi prochain, soit le 4 août. Parallèlement, les services du commerce ont pris les devants en prenant des mesures pour le contrôle de la qualité des produits mis en vente et la mise en pratique réelle des règles commerciales. L’hygiène n’est pas en reste pour les quelque 50 équipes mobilisées pour effectuer des contrôles même nocturnes, a indiqué le représentant du secteur du commerce de la wilaya.

La nécessité de renforcer les équipes de contrôle a été soulignée car, comme à travers tout le pays, ces services manquent drastiquement de personnel qualifié pour cette tâche.

A Bouira, les actions de solidarité envers les catégories nécessiteuses de la wilaya connaîtront une extension durant le mois de Ramadhan, a-t-on assuré à la direction de l’Action sociale de la wilaya (DAS). Plus de 28.000 couffins du Ramadhan à travers les 45 communes de la wilaya seront incessamment distribués. Une enveloppe confortable de 23 millions de DA a été retenue sur le budget de la wilaya en prévision de la mise en oeuvre de ces actions, selon les prévisions du responsable de la DAS. Ce même responsable a fait part d’une autre dotation équivalante à près de 65 millions de DA destinée à ces opérations de solidarité pilotées par les communes de la wilaya. Cette enveloppe financière s’ajoute à une autre totalisant plus de 3 millions de DA. Celle-ci représente une subvention du ministère de la Solidarité nationale. Alors qu’une autre contribution de près de 4 millions de DA constitue des dons de bienfaiteurs de la région. A ces diverses actions louables, l’on signale l’ouverture imminente de neuf restaurants de la Rahma à travers les grandes villes de la wilaya avec la contribution des communes et du mouvement associatif. La distribution de près de 30.000 repas chauds/jour et de 30.000 autres plats à emporter au profit des jeûneurs, est prévue par les organisateurs.

La DAS prévoit, en outre, l’organisation d’une opération de circoncision au profit d’un millier d’enfants de la wilaya, en plus de la distribution de 3000 aides d’un montant global estimé à plus de 9 millions de DA à des familles nécessiteuses, a-t-on ajouté. Ailleurs, le même engouement de solidarité s’empare des âmes charitables. En effet, on signale également dans la wilaya de Tizi Ouzou une opération de solidarité qui concernera plus de 18.000 familles nécessiteuses durant l’action de solidarité pendant le Ramadhan dans cette wilaya. 80 millions de DA, ont été mobilisés pour le succès de ces opérations, a annoncé la Direction de l’action sociale (DAS) au niveau de la wilaya.

Le nombre de bénéficiaires de cette action de solidarité a cependant diminué d’environ 2000 familles par rapport à celui enregistré durant le Ramadhan précédent. D’autres villes, à l’instar d’Alger, ont suivi l’exemple de Bouira, Tizi Ouzou et Oran. Partout, la campagne de solidarité a commencé à l’approche du Ramadan. En somme, les restaurants de la Rahma et les couffins du Ramadhan sont censés contourner la flambée des prix.

Source L’Expression Abdelkrim Amarni

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires