Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 04:17

Algérie - Usm Alger : cette fois c’est la bonne pour Courbis

courbis-avec-haddad-rebouh.jpg

 

Après une première tentative au mois de juin dernier, la direction de l’USM Alger semble tenir son entraîneur. Roland Courbis devrait être, sauf revirement de dernière minute, le nouvel entraîneur des Rouge et Noir.

On a beau spéculer sur l’identité du nouveau patron de la barre technique de la formation de Soustara, mais finalement, c’est l’ancien sélectionneur du Niger qui s’occupera de ce volet à l’avenir. Il devrait être le successeur de l’Argentin, Miguel Angel Gamondi, et prendrait ses fonctions au début du mois prochain. Dans une déclaration à l’APS, Roland Courbis a indiqué qu’il devrait s’engager avec les Rouge et Noir dans les prochaines 48 heures. «Dans 2 ou 3 jours, je serai à Alger pour rencontrer le président et éventuellement finaliser. Je vais essayer d’assister au match de ce mardi. Je dois prendre mes fonctions le 1er ou le 2 novembre prochain», a-t-il affirmé. Toutefois, l’on se rappelle que lors de la première approche au mois de juin dernier, l’ancien entraîneur de l’O Marseille a montré quelques réticences à l’idée de s’engager avec l’USMA, notamment concernant la pelouse sur laquelle l’équipe évolue.

Il l’a d’ailleurs révélé à Radio Monte-Carlo (RMC) dernièrement. «Il reste un petit problème à régler, puisque s’entraîner et jouer sur une pelouse synthétique n’est pas ce que je voudrai. Mais j’aurai la possibilité d’aider un groupe de joueurs de qualité pour essayer d’être champion ou vice-champion d’Algérie. C’est un challenge qui me convient», a-t-il souligné. Une déclaration qui montre que Courbis est prêt à faire des concessions pour reprendre du service et tenter une nouvelle aventure en Algérie. Mais ce problème devrait être réglé très normalement, puisque l’USMA avait déjà émis le vœu d’évoluer sur un terrain en gazon naturel. Les responsables du club algérois vont donc faire le maximum pour trouver un moyen de faire jouer l’équipe au stade du 5 Juillet. Donc, ce ne sera guère un obstacle, sachant que Rolland Courbis avait déjà montré son envie de travailler en Algérie lors de la première approche.

La raison qui a rendu ce projet impossible était son engagement avec RMC. L’on se rappelle qu’à l’époque, il ne pouvait pas quitter son poste de consultant à la radio, à cause de l’Euro-2012. «Je n’ai rien décidé encore, mais même si je décide de prendre
l’USMA en main, je ne pourrais entamer mon travail avant le 5 juillet. J’ai un contrat de travail pour l’Euro et je dois l’honorer, donc, je ne peux rallier Alger qu’à la fin de l’Euro-2012», avait-il déclaré au mois de juin dernier. La seule chose donc qui l’a empêché de venir lors du premier contact était son contrat de consultant avec RMC qui couvrait l’Euro-2012. Ainsi, tout porte à croire que Roland Courbis sera le nouvel entraîneur de l’USMA, qui aura besoin d’un technicien confirmé pour concrétiser le projet pour qui la direction a consenti d’énormes moyens.

Source El Watan Anis.B.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires