Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 07:06

Le coup d’envoi a été donné hier à la SAFEX

Les stands ont été pris d’assaut dès la première heure de la journée. Les acheteurs étaient là dès 7h à attendre le coup d’envoi et l’ouverture des portes.

C’est hier que la 17e édition du Salon international de l’automobile d’Alger (SIAA-2014) a ouvert grandes ses portes. En présence d’une centaine de journalistes de la presse spécialisée, le SIAA-2014 connaîtra sans doute une grande affluence au vu des remises alléchantes affichées par les 37 concessionnaires automobiles, et les 22 prestataires de services qui gravitent autour de ce secteur en Algérie. De très beaux stands, une montée en gamme en termes d’organisation, grâce aux efforts consentis par la Safex (Société algérienne des foires et des exportations) et l’AC2A (Association des concessionnaires automobiles algériens), organisateurs de cet événement, le SIAA d’Alger revêt, depuis 2011, un caractère régional et international, à cause de l’intérêt qu’accordent davantage les constructeurs automobile des quatre coins du monde. Point fort de cette édition, l’organisation, les remises annoncées et allant de 30 000 à 400 000 DA et la proximité de gestion de la clientèle déployée par beaucoup de concessionnaires. En présence de plusieurs P-DG de groupes, de concessions et des membres de l’AC2A, le coup d’envoi a été donné à travers les conférences de presse des exposants. Sillonnant les stands, les présents ont eu cette nette impression que le SIAA-2014 marquera réellement une nouvelle ère dans l’automobile en Algérie, notamment avec l’exposition de plus de 20 nouveautés par certains concessionnaires, comme Hyundai Motor Algérie (I-20), Skoda (Rapid Spaceback), Peugeot (308), Renault (Mégane), Suzuki (Ertiga), Ford Elsecom (Kuga, Expedition et Fiesta Look), Citroën (C4), GMS (Mercedes et Great Wall) avec plus de 6 variantes, etc. Comme chaque année, l’AC2A a dédié cette manifestation à la sécurité routière. D’ailleurs, trois stands sont consacrés à l’association Al-Baraka, la DGSN et la GN, afin de sensibiliser les automobilistes aux accidents de la circulation. Hier, à notre arrivée à 7h30, des dizaines d’acheteurs étaient déjà là à guetter les portillons des pavillons pour passer commande. Une chose est sûre, le SIAA-2014 promet une affluence qui dépassera les 500 000 visiteurs, contre 450 000 l’année précédente.

Source Liberté Farid Belgacem

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires