Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 04:39

Le rendez-vous des professionnels

 

agriculture

Ce salon se tiendra du 22 au 25 du mois en cours au Palais des expositions, aux Pins-Maritimes, à Alger. Le Salon international de l’agriculture, auquel prendront part 176 exposants (84 nationaux et 92 étrangers), connaîtra une forte participation des entreprises espagnoles et françaises. En effet, l’Espagne sera représentée par Agragex, un organisme pour le commerce extérieur qui participera avec 27 sociétés. Des professionnels espagnols de la région Murcie seront également présents avec 29 entreprises, pour la mise en relation d’affaires avec leurs homologues algériens et ce, dans plusieurs secteurs, notamment l’irrigation, le machinisme, la plasticulture et le froid.

Une délégation française composée de 8 entreprises activant dans différents secteurs et conduite par UBIFRANCE prendra aussi part à ce rendez-vous. «Ce salon poursuit son développement et conforte son image de marque de premier salon d’affaires des filières agro-végétales, du machinisme et de l'équipement agricole», ont souligné, hier, les organisateurs dans une conférence de presse. Le Salon international de l’agriculture sera, donc, un lieu de rencontres privilégié des professionnels des différentes filières, mais aussi une occasion d’échanges de savoir et de nouvelles technologies. Dans ce cadre, Amine Bensemmane, président de Filaha, innove. Il a annoncé, lors de son intervention, que plusieurs forums interprofessionnels sur le machinisme agricole, l'oléiculture, la protection des plantes et fertilisation, et l'eau et l'agriculture, seront organisés en marge de ce salon. Ainsi, les participants au forum sur le machinisme agricole se pencheront sur le développement et la modernisation des industries de la machine agricole et l'organisation de la filière. «Actuellement, l’Algérie accuse un retard important» dans ce domaine, note M. Bensemmane. Le Forum interprofessionnel de l’oléiculture se penchera sur le développement de cette filière à l'horizon 2014 en termes de qualité, de certification et de labellisation de produits, souligne l’intervenant. Le forum sur l’eau et l’agriculture «Agri-Aqua» portera, quant à lui, sur le développement de l’irrigation. «Le développement de l’irrigation est sans conteste l’une des préoccupations majeures à long terme pour le secteur agricole. Les objectifs de sécurité alimentaire et l’importance sociale de l’agriculture irriguée constituent des éléments fondamentaux de la politique agricole et justifient les programmes nationaux visant à l’extension des superficies irriguées et à l’accroissement des volumes d’eau mobilisables, notamment par la construction de nouveaux barrages», a affirmé le conférencier.

Le Forum de la santé et nutrition végétale (Phytoferti) portera sur les «enjeux politico-économiques» et la sécurisation des approvisionnements. Par ailleurs, il faut rappeler que l’édition 2009 de ce salon a regroupé plus de 170 exposants nationaux et étrangers et quelque 15 000 visiteurs professionnels.

Source Infosoir Brahim Mahdid

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires