Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 06:08

Clôture du 13e Salon International de l’Automobile d’Alger
Des ventes au-delà des attentes
Les remises allant jusqu’à 300 000 DA ont encouragé un grand nombre d’indécis

La rencontre avec le staff de Renault Algérie, avec à leur tête Stéphane Galoustian, a clôturé, hier, la série des conférences de presse qui a rythmé toute la durée du Salon international de l’automobile d’Alger (SIA). Celui-ci dans sa 13e édition a pris fin hier sur note d’optimiste traduite par des résultats satisfaisants enregistrés auprès de la majorité des concessionnaires exposants. Une virée à travers les stands de Hyundai, Peugeot, Elsecom (Kia, Suzuki, Ford), Citroën, Nissan, Sovac (Volkswagen, Audi, Skoda et Seat) Renault-Dacia, Diamal etc. confirme cette tendance à la hausse presque à la surprise générale. Après 10 jours sans répits d’expos-vente au Palais des expositions des Pins-Maritimes, chaque concessionnaire y va de sa propre argumentation pour expliquer cette relance des volumes des ventes, qui ont connu une baisse assez importante, voire significative pour certains, enregistrée depuis la suppression du crédit automobile. Il est évident que les promotions, atteignant parfois les 300 000 DA, ne sont pas étrangères à cette hausse en vente agrémentée par la présentation des nouveautés qui n’ont pas manqué ainsi de faire craquer même les plus indécis. Aucun bilan exhaustif en termes de chiffre n’est encore avancé par nos interlocuteurs qui soutiennent, d’ores et déjà, que le SIA a été, incontestablement, un succès pour les ventes récoltées, mais aussi pour avoir permis une plus grande visibilité sur l’avenir. Il en ressort en substance une concurrence qui s’affirme de plus en plus dans le secteur automobile avec des intervenants qui s’affrontent de plus belle. Un facteur qui ne manquera pas de faire passer le marché à une vitesse supérieure. Les mesures prises récemment par les pouvoirs publics ont déjà planté le décor à tel point qu’aujourd’hui on n’écarte plus la possibilité de se lancer dans l’industrie automobile. Certaines sources avancent même que les pourparlers avec le constructeur français Renault sont au stade avancé. Très prudent, Stéphane Galoustian, DG de Renault Algérie, n’a pas souhaité s’étaler sur la question confirmant, toutefois, que des négociations sont en cours. En attendant d’avancer sur cette piste, Renault Algérie enregistre un score respectable de par une forte participation en termes d’innovation (concept d’exposition original) mais surtout la variété des modèles exposés (7 nouveautés) qui devront être commercialisés en 2010 en commençant par la somptueuse Fluence. Quoi qu’il en soit, les modèles phares qui ont retenu l’attention sont la clioII phase 5, la Sandero, la Logan et Symbol.
Bilan positif est également signifié par le Groupe Sovac représentant exclusif des marques Volkswagen, Audi, Seat et Skoda qui s’est dit très satisfait des ventes enregistrées notamment sur la nouvelle Polo, Q5 d’Audi et Octavia et Fabia du côté de Skoda.
Comme à son habitude Hyundai Motors Algérie n’a aucune difficulté à écouler ses produits et l’attraction continue avec les nouveaux modèles dont le Vera Cruz (SUV 4X4), mais surtout le nouveau “concept car” de Hyundai et la Ixonic, dévoilée au public pour la première fois au public algérien. Les représentants de la marque coréenne en Algérie se disent “agréablement surpris” du volume des ventes enregistrées lors de ce salon et ce, en dépit des contraintes affligées au secteur automobile.
Autre participation loin d’être passée inaperçue est celle de Peugeot Algérie avec ses vedettes en l’occurrence la 3008, la 206 + et la 308 CC, mais également le pôle des voitures sportives avec la toute nouvelle 308 1.6 THP 175 cv et le pôle famille avec les Partner Origin et nouveau Partner Tepee 7 places.
Du côté de la marque au chevron, voici venu le temps de s’affirmer depuis son retour, l’année dernière, avec Saida Citroën. Ce dernier, représentant également Brillance, Mahindra et Jin Bei poursuit ainsi sa lancée comptant sur une offensive au point de vue marketing qui s’avère être très payante. La 13e édition du SIA donne, en définitive, faction a Citroën qui voit évoluer son volume de vente lors de cet événement pratiquement de 100% par rapport à l’année dernière. Même satisfecit exprimé par les responsables d’Elsecom Suzuki qui au-delà des ventes respectables enregistrées, disent mieux connaître les besoins de leur clientèle. Nouveau phénomène qui prend forme et s’articule autour de l’introduction de la boîte automatique sur le segment C. L’on relève, par conséquent, une très bonne réaction sur la Celerio avec, par ailleurs, le succès durable pour la Swift (proposée avec des promotions très alléchantes).
La fausse note du salon émane, sans nul doute, de la Safex qui devrait revoir la qualité de ses prestations. Force est de constater que si l’événement porte le statut d’un salon cela ne tient qu’aux efforts fournis par les exposants dont certains ont même lancé des modèles en 2e mondiale après le prestigieux salon de Frankfurt en plus de la qualité des stands au point esthétique, animation et accueil. Il semble clair que les responsables de la Safex préfèrent se confiner dans de simples foires pourtant le montant du m2 est loin d’être dérisoire...

Source Liberté Nabila Saïdoun

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires