Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 23:58

Près de 1 million de couffins distribués.

couffin ramadan

 

Pas moins de 500 000 familles nécessiteuses seront bénéficiaires des actions d’aides que le ministère de la Solidarité Nationale compte entreprendre durant la rentrée scolaire 2010/2011 dont le coup d’envoi est prévu pour le 13 septembre prochain.

Le ministre Saïd Barkat qui a effectué, en fin de journée de mardi dernier, une visite d’inspection dans quelques centres spécialisés  relevant de son secteur à Alger, a fait savoir dans une déclaration faite en marge de sa tournée, que son  département a pris toutes les dispositions pour mener à bien l’opération de solidarité cette année. Il annonce à ce propos la distribution de 500 000 trousseaux scolaires (cartables, cahiers...) et que les bénéficiaires ont  dores et déjà  été recensés à travers l’ensemble du territoire.

Pour les besoins de la même opération, le ministre Barkat note la mobilisation de 140 artisans pour la confection de 500 000 tabliers destinés aux enfants scolarisés issus des familles démunies. En prévision de la rentrée scolaire, le ministère de la Solidarité prévoit également la remise de 400 nouveaux bus scolaires au profit des zones rurales ce qui portera le nombre total à 4401 bus. Il rassure à ce sujet que «toutes les communes seront dotées de bus scolaires en 2011».

Saïd Barkat indique que d’autres actions «surprises» sont également prévues dans le programme du ministère citant comme exemple des consultations médicales au profit des élèves présentant des insuffisances visuelles  : «des lunettes seront offertes à titre gratuit».  S’agissant de l’opération de «solidarité Ramadhan», le ministre note la distribution de  940 586 couffins depuis le début de ce mois sacré au profit des familles démunies. Les chiffres avancés par le Dr Barkat indiquent 1,9 million de personnes qui se sont rapprochées des 649 restaurants Rahma implantés  sur le  territoire national . Quelque 12620 volontaires veillent sur le bon fonctionnement de ces  restos, note encore le ministre qui s’est réjouit : «Aucun cas d’intoxication  n’a été signalé». «Nous avons, dès le début, insisté à ce que la propreté et l’hygiène soient de mise», indique encore le ministre.

Saïd Barkat Au Chevet Des Personnes Défavorisées

Le centre de rééducation pour mineurs d’El-Biar fut le premier site inspecté par le ministre de la Solidarité. La bâtisse abritant le centre date de l’année 1947, surnommée à l’époque «Internat approprié». La vocation est la même. Le centre qui a connu la succession de plusieurs tutelles (Jeunesse et des sports, Travail et sécurité sociale, et actuellement Solidarité nationale), s’occupe du bien-être de quelque 70 enfants âgés de 7 à 14 ans. Ces enfants sont pris en charge sur les plans éducatif et psychique dans le but de les aider à se réinsérer dans la société.

La salle de jeux du Centre est, en effet, bondée d’enfants qui se sont concentrés sur billards, baby-foot, échecs, dames. Ces enfants, à l’âge de l’innocence, ne sont point perturbés par les membres de la délégation qui ont fait irruption dans la salle. Le petit Abdellah, 8 ans, de la localité de Meftah,  indique qu’il était amené ici au Centre avec son frère par sa mère en raison des disputes familiales qui s’éclatent entre ses parents “presque souvent” comme l’indique le petit  Abdellah. Le directeur du Centre affirme que la majorité des enfants se trouvant au niveau de son établissement sont des enfants présentant des troubles psychologiques “d’où la nécessité d’une prise en charge un certain nombre d’années par des équipes médicales en attendant leur insertion”, dit-il.

Le centre des personnes âgées et handicapées (féminin) de Dély-Ibrahim servant d’abri à 120 femmes  a été  également visité par le ministre.  On dénombre parmi les femmes s’y trouvant 25 handicapées et 45 autres atteintes de troubles  psychiatriques.

Dar Errahma de  Birkhadem, construite par les dons du Téléthon organisé par le défunt président Boudiaf en 1992, était la dernière escale de la délégation ministérielle. Ce Centre est le troisième du genre au pays après ceux de Messerghine à Oran et Djbel El-Ouahche à Constantine. La fin de la visite est intervenue au moment du f’tour et la délégation  a saisi l’occasion pour rompre le jeûne au centre même. Le ministre Barkat a salué l’esprit de solidarité qui caractérise l’ensemble du personnel viellant au bon fonctionnement des lieux. “Le véritable handicapé c’est celui qui ne veut rien faire pour celui qui ne peut rien faire”, pouvait-on lire dans un vieil écriteau, visible au dessus d’une  bâtisse servant de centre pour handicapés.

Source Horizons Mourad Kechad.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires