Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 00:40

Elle sera lancée début 2010 - tout sur la TNT algérienne

Télévision numérique terrestre (TNT) permettra aux téléspectateurs possédant une antenne classique dite «râteau» (celles que nous avions au-dessus de nos immeubles avant les paraboles) de recevoir, en numérique, plusieurs chaînes gratuites d’une qualité comparable à celle des chaînes numériques satellitaires. La TNT sera à la portée de tous les foyers.
Au début, elle cohabitera avec la réception analogique (l’actuelle ENTV terrestre). Mais cette dernière est appelée à disparaître totalement en 2015. Mais beaucoup de régions verront la fin des émissions analogiques bien avant cette date. Dès le démarrage de la TNT, en principe début 2010, 3 sites seront mis en service et permettront de couvrir une partie de l’Oranie, Alger et ses environs ainsi que la région de Constantine. Les premières stations TNT seront implantées à Chréa, Tessala (Sidi Bel- Abbès et ses environs) et Kef Lekhal (Constantine). Selon l’APS, La seconde phase permettra d’installer 5 stations pour les centres de Bordj El- Bahri, Sidi M’cid, Meghriss, Aïn Sour et Mécheria, alors que la troisième touchera le nord et le sud du pays avec la mise en place de 97 stations, de 100 réémetteurs et de 5 stations du réseau intercalaire.
Le grand retour des vieilles antennes télé
«Cela permet d’aller au-delà du seuil de couverture terrestre de 80 à 85 % de la population initialement définie par la mise à contribution d’un réseau terrestre numérique d’émission et, d’autre part, d’affirmer que la combinaison des différents moyens de diffusion (la TNT et le satellite) doivent assurer un objectif de 100% de couverture terrestre», a précise un responsable du secteur, M. Madour. Dans la perspective du passage au numérique, un comité national a été installé. Composé de l’ensemble des secteurs d’activité concernés par la numérisation, il aura pour rôle de préparer et de superviser la transition vers le numérique. De nouveaux services doivent être préparés dès à présent : il s’agit notamment de la télévision à haute définition (TV/HD) et de la télévision mobile. C’est le 3 avril 2010 que sera créé un fonds d’aide au passage au numérique. Pour recevoir la TNT, nous aurons besoin de ces bonnes vieilles antennes TV, celles que nous utilisions pour recevoir l’Espagne, l’Italie ou la seconde chaîne tunisienne pour les frontaliers. C’est-à-dire une antenne UHF, les émissions de l’ENTV se faisant en VHF. Pas besoin d’antenne parabolique pour recevoir la TNT ! Dans certaines régions, une antenne intérieure devrait même suffire ! Pour recevoir ces nouvelles chaînes numériques gratuites, diffusées en MPEG-2, les téléspectateurs devront acheter un adaptateur numérique (adaptateur ? Décodeur ? Récepteur ? Peu importe au final sa dénomination) qui sera relié à la télé. Le prix de cet adaptateur se situera entre 1 500 et 2 000 dinars. Mais les nouveaux écrans plats n’auront pas besoin de ces adaptateurs puisqu’ils en sont pourvus. Avant d’acheter une télé Plasma ou LCD, cherchez la mention «TNT» et, pour ceux qui peuvent débourser plus dans l’achat d’un «full HD», la mention «TNT HD».
10 chaînes dans un premier temps
La numérisation du réseau hertzien algérien, actuellement en cours, aura pour objectif principal de porter le nombre de chaînes reçues par une antenne UHF de 1 (la pauvre unique) à 10 dans un premier temps. La qualité numérique offrira aux téléspectateurs une image et un son comparables au signal numérique qu’ils reçoivent par satellite. Les 10 chaînes gratuites seront : ENTV, Canal Algérie, La 3, TV Coran, TV Tamazigh, Chaîne sport, chaîne d’info, chaîne culturelle, chaîne éducative, chaîne de proximité. Nous ne savons rien de cette chaîne de proximité, à moins qu’il ne s’agisse de la reprise, par décrochage local, des canaux consacrés aux régions d’Alger, Oran, Constantine, Ouargla et Béchar, visibles sur Internet et qui ont largement dépassé la phase expérimentale. Y aura-t-il, à l’avenir, des chaînes payantes ? Nous ne le savons pas mais il y a fort à parier que la gratuité sera la caractéristique principale de la TNT algérienne puisque, étant par nature terrestre, c’est-à-dire ne couvrant que l’Algérie, elle n’aura pas besoin de masquer son signal pour des questions de droits de diffusion. Mais si jamais ce signal monte sur satellite, ce qui est en principe prévu — pour couvrir notre vaste territoire et alimenter les réémetteurs terrestres —, certaines futures chaînes ou programmes devront être cryptées. L’expérience la plus proche de nous est celle du Maroc où la TNT est une réalité depuis plusieurs mois. La TNT marocaine utilise Hot Bird pour la diffusion de ses nombreuses chaînes et l’on remarquera qu’il existe, par exemple, deux chaînes sportives, l’une est tout le temps en clair, l’autre cryptée quand il s’agit de matches de la Champions League ou de compétitions sur lesquelles la Télévision marocaine n’a que des droits de diffusion nationaux. Le satellite en question couvrant toute l’Europe et une partie de l’Afrique et de l’Asie, on comprendra donc pourquoi ce signal est codé. Mais il ne l’est pas en terrestre où «El Riadhia 2» est en clair. Autre exemple : la TNT marocaine, pour étoffer son offre, a lancé une chaîne de cinéma («Aflam» sur Eurobird 16 degrés Est), excellent créneau pour promouvoir les films nationaux et financer le secteur. Cette chaîne est codée. En principe, tôt ou tard, la TNT algérienne devra recevoir des chaînes cryptées. A ce titre, il sera nécessaire de s’équiper d’appareils de réception TNT pourvus d’un lecteur de cartes. Au début, la norme retenue sera le MPEG-2, mais il sera nécessaire d’y ajouter très vite le MPEG-4 puisqu’il est prévu l’arrivée de chaînes haute définition. La seule information dont nous disposons actuellement à ce sujet est la commande, par l’Algérie, chez Sony, de plusieurs cars de retransmission TV en Haute définition. Le choix du MPEG-4, créé en 2004, permet une meilleure compression de la vidéo et s’adapte parfaitement bien aux besoins énormes en bande de la HD.
Source Le Soir d’Algérie Maâmar Farah
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires