Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 09:28

La révision des instruments d’urbanisme a permis de dégager plusieurs programmes dont des projets de logements.

urbanisation-tipasa.jpg

 

C’est ce qui s’est dégagé samedi, d’une journée d’étude et de vulgarisation sur les mécanismes et instruments d’urbanisation, organisée par la direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya au niveau du siège de l’APW avec la participation de bureaux d’études et du Cneru.«La wilaya a fini par la

révision de tous les Plans directeurs d’aménagement et d’urbanisme (Pdau) et les Plans d’occupation du sol (POS). Ils ont leur réglementation spécifique opposable au tiers après leur approbation en matière de réglementation de toute urbanisation», a rappelé le wali.

«La révision de ces instruments a permis de dégager plusieurs programmes dont la réalisation de logements, de doubler les projets et de travailler avec une aisance particulière à l’échéance 2010-2014» s’est félicité l’orateur qui a rappelé que des zones industrielles ou de services ont pu être injectées dans tous les Pdau que compte la wilaya qui a l’avantage d’avoir eu l’accord d’inscrire autant qu’elle veut de POS. Pour sa part, Mme Naïma Rachdi, la directrice de l’urbanisme de la wilaya nouvellement installée, s’est réjouie de constater que la wilaya de Tipasa est «planifiée d’une manière stratégique». «Le fait que les Pdau soient approuvés dans un temps record, nous aide à la préservation et à l’orientation du foncier et éviter ainsi toute dilapidation ou autre orientation non réglementée.

Un foncier qui est déjà rare suite à l’existence de montagnes et de terres agricoles et de sites archéologiques», nous a-t-elle déclaré en marge de cette journée et de renchérir : «L’essentiel est que nous avons un instrument juridique opposable au tiers avec lequel nous pouvons travailler en tant que commune par exemple ou comme direction d’urbanisme.» Notre interlocutrice nous a rappelé que 28 plans d’orientation pour l’aménagement et l’urbanisme ont été approuvés dans le cadre du développement durable et 275 Plans d’occupation des sols ont été engagés dont 125 plans inscrits pour étude. S’agissant du foncier, près de 2 600 ha ont été consacrés comme espaces fonciers qualifiés pour abriter des projets de développement de la wilaya (projets de logements, infrastructures publiques) dont 1 800 ha pour l’urbanisation.
Ces plans sont répartis à l’Est au niveau de Koléa, Bou Ismaïl et Fouka, au Centre au niveau de Tipasa et Hadjout et à l’Ouest à Cherchell, Damous, Hadjret-Ennous, Menaceur et Sidi Semiane.

Au menu de la journée d’étude, quatre points ont été discutés dont l’évolution et les effets des instruments d’urbanisme et leur mise en œuvre dans la wilaya de Tipasa en plus du cadre juridique et législatif pour l’intégration des instruments d’urbanisme dans les schémas d’aménagement du territoire.

Source Infosoir Souad Labri

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires