Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 09:04
Sellal a insisté depuis Tamanrasset sur la mise en valeur du Tourisme
askreem
Le tourisme saharien est l'un des points sur lesquels Sellal a mis l'accent lors de son déplacement dans le Sud. L'hôte de l'Ahaggar a également reconnu que le problème sécuritaire qui sera bientôt résolu a eu un impact négatif sur le tourisme. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a achevé sa tournée dans le Sud qui l’a conduit à Adrar et Tamnrasset. Une tournée au cours de laquelle le chef de l’Exécutif a inspecté des projets de développement relevant de différents secteurs dans une région saharienne regorgeant d’atouts touristiques lui permettant de devenir une destination par excellence.  
Force est de constater que ces atouts et potentialités touristiques dont dispose le Sahara algérien sont sous-exploités et peu considérés. Malgré tout l’intérêt que revêt ce potentiel touristique aussi bien pour le tourisme que pour l’économie, le secteur peine toujours à décoller par manque d’une volonté  d’action. Conscient de l’intérêt économique du tourisme qui doit tabler sur le Sahara, l’hôte de l’Ahaggar a insisté sur la nécessité d’accorder au tourisme l’intérêt qu’il mérite. C’est un «enjeu d’avenir», dit-il. Le tourisme est l’enjeu d’avenir pour la région car les touristes du monde sont attirés par les endroits paisibles comme «Tahat, Roumia ou encore l’Assekrem et Tidikelt, ils s’interessent aussi au tourisme culturel», a-t-il affirmé devant les représentants de la société civile de la wilaya de Tamanarasset. Toujours dans la même wilaya, Sellal inspectant une structure pédagogique en construction, a échangé des propos avec des étudiants en leur préconisant de s’orienter vers les filières scientifiques et culturelles. Aussi, le Premier ministre a souligné la nécessité de hisser l’actuelle structure universitaire au rang des grands pôles universitaires du pays, et envisager l’ouverture de nouvelles spécialités, notamment dans les domaines de la culture, du tourisme et de l’artisanat.
Evoquant le riche patrimoine de la région, le Premier ministre a affirmé que la classification de l’imzad patrimoine universel est un important acquis à préserver, insistant sur la nécessité de respecter la vocation touristique de Tamanrasset lors de la réalisation des projets urbains.
«L’Unesco a procédé récemment au classement de l’imzad (monoviolon targui) en tant que patrimoine culturel international. C’est dire que Tamanrasset possède les atouts nécessaires pour développer ce secteur», s’est-il félicité. Mieux, Sellal  insistant sur la protection du patrimoine touristique, a préconisé de créer un village touristique doté de toutes les commodités à la sortie de la ville de Tamanrasset.   
En un mot, le Premier ministre a beaucoup insisté sur la nécessité de développer le tourisme culturel dans cette wilaya du sud du pays.
A ce propos, Sellal a ainsi appelé lors d’une visite au centre universitaire Hadj Moussa Akhamoukh, les responsables locaux du secteur de l’enseignement supérieur à encourager l’apprentissage des langues étrangères aux jeunes pour développer le tourisme culturel. Sur un autre volet, celui du logement, Sellal a appelé à la construction de nouvelles cités dans le respect des spécificités sociales et climatiques de cette région du sud du pays.
Au sujet du développement socioculturel, Sellal a annoncé qu’une enveloppe budgétaire conséquente a été consacrée à la wilaya de Tamanrasset afin de renforcer son action de développement multisectoriel, notamment le volet touristique.
Source Le Soir d’Algérie Yazid Madi
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires