Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 06:36

Algérie - Passeport biométrique : Lancement de l’opération ce jeudi
passeport-biometrique.jpg

«Il faut prendre rendez-vous par téléphone avant de déposer le dossier».
Tout est fin prêt pour ce jeudi. Le jour « J » du lancement officiel de l’opération d’établissement de passeports biométriques. Et ce au niveau des quatre daïras pilotes d’Alger en l’occurrence Bab El-Oued, Sidi M’Hamed, Hussein Dey et El Harrach.
Les services concernés sont ainsi mobilisés pour répondre, dans les délais requis, aux appels téléphoniques  des citoyens qui désirent avoir un passeport ou le renouveler.
Les circonscriptions  administratives concernées affichent, à cet effet, des numéros d’appel à  l’entrée de l’institution, pour  permettre aux citoyens  de prendre des rendez-vous, en vue de déposer le dossier réglementaire. « Il faut donc appeler, au préalable, les services de la daïra du lieu de résidence, pour avoir un rendez-vous de dépôt du dossier exigé », apprend-on, hier, au niveau de la daïra de Hussein Dey dont les agents du service des passeports. A  Bab El-Oued dont les agents ont été sensibilisés sur cette opération en termes d’accueil et d’orientation des citoyens. «Mais pas d’affolement», nous dira un responsable de la daïra de Sidi M’Hamed. «Les passeports en cours de validité sont toujours valables jusqu’à leur date d’expiration», a-t-il ajouté. Le dossier exigé est pratiquement le même que le précédent, sauf pour l’extrait de naissance.
«Il est exigé l’extrait de naissance n°12 délivré par la commune du lieu de naissance, à partir du registre d’état civil d’origine. Et ce document doit en outre être signé par le président d’APC», annonce-t-il  comme nouveautés prévues dans cette nouvelle procédure administrative version électronique. Mais le citoyen n’aura à le faire qu’une seule fois dans sa vie.
«Une fois que l’acte de naissance est extrait du registre d’origine, sous forme biométrique et paraphé par le président d’APC, le concerné n’aura plus à le refaire pour le renouvellement de son passeport ou de sa carte nationale d’identité électronique  prévue, quant à elle, pour l’année 2011», note-t-il en outre. Le détenteur d’un tel document porte désormais un numéro d’immatriculation qui l’accompagnera toute sa vie.  Le  passeport  biométrique  est un document sécurisé. Il comprend une photo numérisée et une puce électronique qui recèle des données civiles  de l’individu.
Le document sécurisé, signale le ministère de l’intérieur, offre à la fois les garanties de sécurité de la circulation des voyageurs au niveau des ports, des aéroports et des postes frontaliers et de fluidité de la circulation. Et ce grâce à un contrôle électronique rapide des documents des voyageurs avec une identification fiable que seuls permettent les documents de voyage électroniques et biométriques. L’OACI, pour rappel, avait fixé comme dernière échéance du lancement du passeport biométrique et électronique pour l’ensemble des ses membres le 1er avril 2010, et l’échéance de retrait définitif de la circulation dans le monde du passeport non électronique et non biométrique à l’horizon 2015.
D’autres informations seront probablement communiquées  aujourd’hui lors de la rencontre des cadres de la wilaya d’Alger et des daïras concernées, pour annoncer officiellement le lancement de l’opération d’établissement de PBE  en Algérie.
Source Horizons Meziane Atmani.
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires