Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 23:00

Algérie : cinquante ans de mensonges

 

 et de falsificationsAlgerie-attentat.jpg

 

 L'histoire véritable de l'Algérie, des origines à ce jour commence à se faire connaitre. Le régime a beau vouloir cacher la vérité qui le dérangeait dans son désir de travestir l'histoire, cette vérité a fini par exploser au grand jour grâce a une étincelle due à un match de foot. D’autres vérités longtemps falsifiées, cachées aux algériens ont finies pas éclater aux grands jours : l’assassinat de ABANE RAMDANE par ses « frères d’armes » : Boussouf, Ben tobbal et Belkacem Krim qui se fera lui-même assassiner en Allemagne en temps de « paix retrouvée » bien après l’indépendance du pays. La mort des colonels AMIROUCHE et SI EL HOUES qui ne se sont pas retrouvés par hasard en face de l’armée coloniale, celle-ci avait été bien renseignée par l’armée des frontières algérienne dont les chefs étaient Boumedienne et Boussouf (l’ennemi de mon ennemi est un ami !!!).

Boumedienne n’est plus le sacro-saint GRAND DIRIGEANT que certains voulait le faire voir, avec l’état de L’ARABISANISATION de l’Algérie (et non l’algérianisation !!!) qu’il avait initié avec le concours des cordonniers égyptiens, nous voyons les conséquences 50 ans après. Boumedienne qui est lui-même assassinée par ses amis d’hier, et ça continue !!!! Le seul qui voulait vraiment redresser la situation catastrophique de l’Algérie, BOUDIAF, avait été empêché de remplir sa mission par les vautours et requins qui tournent autour des richesses générées par le pétrole.

Ils ont battu le rappel du plus grand corrompu et corrupteur de l’Algérie à savoir Boutef qui traine des casseroles de l’époque où il était sinistre des affaires étrangères (la cour des comptes !!!) les voleurs appellent leur chef, comme ça, ils sont entre eux, donc ils peuvent voler en toute quiétude, en toute tranquillité !!! Boutef avait même pensé a ses amis du Golf, le gâteau est tellement énorme, sauf pour ces pauvres algériens (au propre comme au figuré !!) qui ont pris l’habitude de vivre avec la misère (EL HAMDOU LILLAH, GLOIRE A DIEU, ALLAH GHALEB, DIEU EST VAINQUEUR !!!) À tel point que des bidonvilles sont érigés à côté de très belles villas.

Que de générations sacrifiées depuis 1962, au nom d’une idéologie passéiste, nostalgique, stagnante, bloquante !!! Alors que des sociétés s’en remettent au savoir, développe le savoir, mise sur l’avenir et le savoir, nos dirigeants ne s’en occupe que de leur comptes en banque, surtout étrangères, ne s’occupe que de l’extraction du pétrole, ressource rapide et facile à écouler quant au richesse renouvelables : le soleil, les cellules nerveuses, les neurones, la matière grise, ce n’est pas intéressant à développer pour les requins du pouvoir, cela ne va pas faire grossir leurs comptes en banques, c’est une richesse qui ne les intéresse pas car il faudrait investir dans le productif à long terme, et ça ils ne le connaissent pas et ne veulent pas en entendre parler.

MM Benchicou et Mellouk doivent payer leur insolence, ils ont osé critiquer les maitres du moment, ne savent-ils pas que l’Algérie est devenue une république royale au main du chef de cet état et de sa cour, qu’ils décident de qui va être riche (la famille (au sens large), des amis (du golf notamment) et qui va être pauvre (le peuple algérien et sa jeunesse) au point d’amener ces derniers à se suicider sur terre ou en mer !!! Le peuple amorphe par 50 ans de mensonges, de faux-semblants, de falsification, de faux problèmes, jadis unis par la misère et l’injustice du colons se retrouve face à un autre colon plus insidieux, plus sournois car il domine par tous les subterfuges possibles et imaginables : la corruption, le clientélisme, le népotisme et surtout la religion car on ne peut se rebeller contre la décision de Dieu et de ses représentant sur terre !!! 

Source Le Matin – Signé Saint Augustin

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

Geneviève HALET-SABATIER 05/05/2010 08:23



BONJOUR ! Et bien : BRAVO ! Un passage que j'approuve et admire profondément. De temps en temps, la vérité est bonne à dire. GENEVIEVE.



Le Pèlerin 05/05/2010 15:21


Pas de commentaire le Pèlerin